La RATP censure à tour de bras

mercredi 22 avril 2009 - 14:37 | Showbizz
Décidément la régie publicitaire de la RATP est loin d’être en odeur de sainteté ces derniers temps.
Ainsi après la polémique sur la pipe de Jacques Tati numériquement transformée en moulin à vent sur l’affiche de l’exposition Deux Temps, Trois Mouvements, et celle concernant les affiches censurées de Anges Et Démons de Ron Howard (portant l’odieuse et sulfureuse catch line « Que nous cache le Vatican ? »), Metrobus récidive et aligne cette fois-ci le film Coco Avant Chanel.

En effet, sous couvert de respecter (de façon stricte) la loi Evin - interdisant toute publicité pour le tabac - comme pour l’affaire Tati, le terrible censeur des souterrains s’est attaqué aux affiches du film d’Anne Fontaine montrant Audrey Tautou une cigarette à la main. Le distributeur ayant refusé de retoucher la criminelle photo, plouf, abracadabra… celles-ci ont tout bonnement disparu des couloirs du Métro et autres abribus !

Petite devinette : comment vont-ils s’y prendre pour le très attendu biopic Serge Gainsbourg : Vie Héroïque ? Parce que, franchement, le poinçonneur des Lilas n’était pas vraiment du genre Nicorette…

Toutes les infos sur les affiches censurées...



=> Toutes les infos sur Coco avant Chanel
=> Toutes les infos sur Anges et démons
=> Toutes les infos sur Exposition Jacques Tati, Deux temps, trois mouvements

Eléonore Guerra (Le 22 Avril 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter