Lancement officiel de la sixième édition des Printemps du cinéma…

Aure Atika, Elsa Zylberstein, Atmen Kelif, Sagamore Stévenin et Jonathan Zaccaï, les comédiens-ambassadeurs de cette sixième édition des Printemps du cinéma ont présenté l'événement à la presse française hier au Gaumont Marignan des Champs-Elysées.

Vivement le printemps !
Le printemps, ahhhhh, le printemps. Le retour des beaux jours, les fleurs, les oiseux, le soleil, les bras qui se dénudent, les jupes qui raccourcissent. Que c'est beaux ! Justement au début du printemps on a plus envie de traîner dans les parcs que de s'enfermer dans une salle obscure.
C'est pour contrer cela qu'est né il y a six ans le PRINTEMPS DU CINEMA. « C'était une période plutôt creuse pour le cinéma entre les vacances de Carnaval et celles de Pâques » explique Stéphane Landfried, chargé d'études pour la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF). L'année dernière, grâce à cette manifestation organisée par la FNCF, 2,5 millions d'entrées ont été enregistrées. Ça représente le double qu'en période normale. Il faut dire que le ciné à 3€50 ça fait rêver, surtout à Paris où le tarif normal dépasse régulièrement les 9€.
Cette année la manifestation se tiendra les dimanche 20, lundi 21 et mardi 22 mars. Pendant ces trois jours dans presque toutes les salles de France toutes les séances seront au tarif unique de 3€50.
« Le PRINTEMPS DU CINEMA est une rencontre entre le public et le cinéma - affirme Stéphane Landfried - Le tarif préférentiel est l'occasion pour le spectateur de prendre plus de risques et d'aller voir des films qu'il n'irait pas voir habituellement. »
C'est aussi par des manifestations de ce genre que la fréquentation des salles de cinéma a quasiment atteint en 2004 le chiffre de 200 millions d'entrées. « C'est un chiffre qu'on n'avait plus fait depuis 20 ans. A une époque où il n'y avait pas de DVD, où la vidéo était encore balbutiante et où les chaînes télé à péages n'existaient pas encore » commente, heureux Jean Labé, président de la FNCF.

Stars de Printemps...
C'est dans une bonne ambiance de franche rigolade qu'Aure Atika, Elsa Zylberstein, Atmen Kelif, Sagamore Stévenin et Jonathan Zaccaï, les comédiens-ambassadeurs de l'événement présents au Gaumont Marignan lors de la conférence de presse, ont fait part de leur soutien au PRINTEMPS DU CINEMA. Si Atmem Kelif, s'étonne du manque de fines gaufrettes fourrées enrobées de chocolat au lait et de noisettes broyées pour ne pas les nommer (les réception de l'ambassadeur sont réputés pur le bon goût du maître de maison…), Elsa Zylberstein plus pragmatique a déclaré, avec un peu plus de sérieux : « Il est important de soutenir le cinéma car quand on fait un film on a envie qu'il soit vu.» C'est certain…
Les moyens de communication mis en place pour l'événement, sont impressionnants. Pas moins de 40.000 affiches et surtout un film-annonce de 50 secondes avec les personnages du film L'OURS de Jean-jacques Annaud. Ce film-spot sera diffusé à toutes les séances pendant les 5 semaines qui précédent la manifestation pour un résultat cumulé à travers tous le pays de 600.000 passages. Avec un tel score, on peut dors et déjà parier que ce sera un des films les plus vus de l'année.

Parmi les Films à découvrir fin mars…
Je Préfère Qu'On Reste Amis
Neverland
Ray
Trouble Jeu
Ze Film
Le Couperet
Spanglish
Boudu
Elektra
La Vie Aquatique
De Battre Mon Cœur S'Est Arrêté
Calvaire
Saw
Tout Pour Plaire

=> Voir le film annonce des Printemps du Cinéma 2005
=> Voir les photos de la conférence de presse

Pablo Chimienti (23 février 2005)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter