Le 58ème festival de Cannes est ouvert !

C'était une cérémonie d'ouverture placée sous le signe de la poésie, ponctuée de petits traits d'humour, avec une maîtresse de cérémonie à la hauteur. Le 58e festival de Cannes est ouvert : compétition officielle, découverte de nouveaux talents et les très attendues soirées cannoises…

Une cérémonie d'ouverture placée sous le signe du rêve et de l'émotion…

Dans une magnifique robe Chanel, Cécile De France s'avance sur le devant de la scène du Grand Palais des Festivals. Son discours, teinté d'émotion a parfois dérogé aux codes traditionnels du politiquement correct, évoquant aussi ce qui fait partie du métier d'acteur : « ces scènes de baisers parfois après la banquette à l'ail de la cantine… ». De petits rires complices se font échos dans le parterre de stars présents hier soir (Catherine Deneuve, le ministre français de la culture Renaud Donnedieu de Vabres, l'équipe du film de Dominik Moll…). Son discours rendait un hommage drôle et décalé aux techniciens dans le cinéma. Comme si elle ne voulait pas que la magie qui règnera pendant deux semaines sur la Croisette autour des acteurs et des réalisateurs fasse oublier les artisans de l'ombre : « Chef opérateur Man, qui transforme une nuit d'hiver en canicule d'été… ». Enfin, comme le doit une maîtresse de cérémonie, elle a raconté en laissant transparaître son "immense émotion", ce que le Festival de Cannes représentait pour elle : le seul capable de « découvrir des perles de pays lointains et les amener jusqu'à l'Eldorado (le petit cinéma de quartier de son village en Belgique) où il y avait au moins une petite fille à faire rêver ».

Le jury au complet sur la scène, avec un président à l'aise dans son smoking, c'est le cirque du soleil qui fait son spectacle. Un numéro d'acrobatie, sur fond des musiques de films d'Emir Kusturica donne la note véritablement poétique à cette cérémonie d'ouverture.
L'identité de celle ou celui qui allait « déclarer le 58ème festival de Cannes ouvert » était restée secrète jusqu'ici. Ils étaient deux : l'actrice indienne, Miss Monde 94, Aishwarya Rai et le réalisateur américain, Alexander Payne (président du jury « Un certain regard »). Les deux pays les plus importants producteurs de films au monde se donnaient donc la main pour ouvrir le plus prestigieux festival de cinéma, qui cette année fera la part belle aux réalisateurs reconnus qui font leur retour en force (Gus Van Sant, , Wim Wenders etc..).
Tout était alors fin prêt pour la projection de Lemming, histoire de frissonner un peu…

C'est parti pour des nuits cannoises de folie !

Pas de Festival de Cannes réussi sans « nuits cannoises »…. Si Emir Kusturica se déclara hier « el commandante et Monsieur Cinéma », il est également monsieur « fêtes cannoises »… Soyons certains que ce fêtard ne nous décevra pas. Hier, après la projection du film d'ouverture, président du jury en tête, le Tout-festival a donné le coup d'envoi des célèbres « nuits cannoises » avec le dîner de la cérémonie d'ouverture. Organisé par le ministre de la culture et le président du festival de Cannes, Gilles Jacob, le dîner réunissait une pléiade de stars : l'équipe du film Lemming, Billy Zane, Catherine Deneuve, Yolande Moreau, Agnès B, Eva Herzigova, Julie Gayet, Natacha Régnier et bien d'autres encore… Une fête a suivi sur la plage du Majestic, dans une ambiance « cinéma paradisio », avec des projections en plein air d'extraits du film d'ouverture. Certains disent qu'à 1 h 45 du matin, la fête battait encore son plein… Ce 58ème Festival de Cannes est vraiment parti sur les chapeaux de roues !

S.C. (le 12 mai 2005 - avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter