Le Blu-Ray dans les starting-blocks

mardi 17 mars 2009 - 13:59 | Showbizz
Un an après qu’il ait gagné sa bataille contre le HD-DVD et à l’occasion de la sortie événement de Pinocchio en Blu-Ray + DVD (offre visant à démocratiser le support) le 11 mars dernier, dressons un petit bilan de l’évolution de ce tout jeune Blu-Ray.
Mort du DVD ? Durée de vie limitée du Blu-Ray ? Quoi qu’on en dise, non seulement ses ventes en 2008 ont été quatre fois supérieures à celles de l’année précédente, mais ses chiffres de démarrage dépassent ceux de son cousin le DVD lorsque celui-ci avait fait son apparition il y a quelques années. Son succès, il le doit en partie à sa victoire face au HD-DVD en février de l’année dernière, lorsque la Warner et l’enseigne américaine Wall-Mart optaient définitivement pour le « disque bleu », évitant ainsi une trop longue confusion et donc un frein dans son achat (le Blu-Ray étant le support par lequel Sony veut remplacer le DVD, il avait comme principal concurrent le HD DVD, lancé par Toshiba et soutenu par Microsoft, moins cher mais aussi offrant une moins grande quantité de stockage).

Ce nouveau support n’a pourtant pas encore conquis tout le monde. Le fait qu’il soit compatible sur la Playstation 3 lui a certes permis de percer, mais reste encore à rendre plus abordable le lecteur Blu-ray et à diversifier le choix des films disponibles (800 titres contre 30 000 DVD en 2008). Mais on devrait prochainement voir l’offre de films disponibles s’agrandir puisqu’il existe une réelle demande pour ce format.

Alors que le Blu-Ray vient à peine de débarquer, certains le voient déjà comme le dernier format optique de l’histoire, avant qu’on ne laisse place aux supports dématérialisés. La vidéo à la demande en est le meilleur exemple. Certains parient sur des cartes mémoire sur lesquelles les magasins copieront directement les films.

Mais le support physique possède pour l’instant encore l’avantage. Le DVD demeurant encore une valeur sûre pour trouver des films et documentaires à moindres audiences, et à un prix raisonnable qui plus est. Et pour ce qui est des films à plus grand public, la qualité du son et de l’image du Blu-Ray continue à faire des nouveaux adeptes, d’autant que c’est, vous pouvez l’accorder, légèrement plus agréable de se voir offrir un film dans une jolie boîte que sur une clef USB.

=> Toutes les infos sur les dernières sorties blu-ray
=> Toutes les infos sur Pinocchio

Joséphine Avril (Le 17 mars 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter