Le burlesque Grand Budapest Hotel de Wes Anderson charme la Berlinale 2014

jeudi 6 février 2014 - 17:59 | Showbizz
Avec The Grand Budapest Hotel, présenté en ouverture du 64ème Festival International Du Film De Berlin 2014, le réalisateur américain Wes Anderson livre une oeuvre burlesque, comme si Agatha Christie avait croisé Buster Keaton.
Le burlesque Grand Budapest Hotel de Wes  Anderson charme la Berlinale 2014

En quelques films -- La Famille Tenenbaum, La Vie Aquatique, A Bord Du Darjeeling Limited, Fantastic Mr Fox ou dernièrement Moonrise Kingdom -- Wes Anderson, 44 ans, s'est taillé une réputation de cinéaste au style original, aux films empreints de fantaisie et d'espièglerie, et aux personnages singuliers.

Le réalisateur dit avoir eu en mémoire des oeuvres littéraires et notamment celles de l'écrivain autrichien Stefan Zweig pour ce film qui couvre une période allant de la Belle époque aux années 60, en passant par la montée du nazisme.

Il suit les aventures de Gustave H (Ralph Fiennes), l'homme aux clés d'or (le concierge) d'un célèbre hôtel européen qui a eu son heure de gloire pendant l'entre-deux guerres et d'un nouveau groom Zero Moustafa (Tony Revolori, nouveau venu au cinéma, puis F. Murray Abraham, en Zero plus âgé), qu'il prend sous son aile et sera son allié le plus fidèle.
Gustave en aura bien besoin. L'une des plus riches et vieilles clientes de l'hôtel (Tilda Swinton, méconnaissable) sera retrouvée assassinée à son domicile, mais comme elle laisse un tableau inestimable au concierge il sera accusé. Car en face de lui il y a des héritiers cupides, emmenés par le redoutable Dmitri (Adrien Brody), flanqué de son homme de main (Willem Dafoe, caricatural à souhait).

=> Toutes nos photos de la présentation de The Grand Budapest Hotel à la Berlinale 2014
=> Toutes nos photos du photocall de The Grand Budapest Hotel à la Berlinale 2014

S'ajoutent dans des rôles plus ou moins courts - voire très courts pour Bill Murray ou Owen Wilson -- Edward Norton, Harvey Keitel, Jason Schwartzman, tous des habitués du cinéma d'Anderson, auxquels se sont joints de nouveaux venus Jude Law, Mathieu Amalric, Léa Seydoux dans un petit rôle de femme de chambre, et surtout Saoirse Ronan, une Irlandaise de 19 ans, nommée à 13 ans pour l'Oscar du meilleur second rôle en 2008.
Le burlesque Grand Budapest Hotel de Wes  Anderson charme la Berlinale 2014

Tout ce petit monde se croise sur un rythme de comédie américaine à la Capra, et la vérité finira par sortir, au prix bien sûr de quelques cadavres supplémentaires semés dans la région.
Ralph Fiennes incarne un concierge bavard et gesticulant, à la fois gardien du temple du savoir-vivre - jusqu'en prison -, homme de réseau et un tantinet gérontophile, à la plus grande joie des plus âgées de ses pensionnaires. Au contraire, Zéro son protégé est réservé sauf à l'égard d'Agatha, une jeune pâtissière courageuse.

Derrière la caméra, les fidèles d'Anderson sont là aussi : Frances Hamon, pour les délirantes coiffures et les maquillages, Milena Canonero, couronnée à trois reprises aux Oscars, pour les costumes ou encore Adam Stockhausen pour le style visuel du film.

Wes Anderson a imaginé comme à son habitude un univers complet - jusque dans la porcelaine et les gâteaux -, pour ce film dont l'histoire se situe dans une station thermale fictive d'un pays tout aussi fictif, la république de Zubrowka. Un nom et un lieu - l'hôtel - qui évoquent comme le dit Gustave "un monde disparu", celui d'une Belle époque et de son aristocratie insouciante avant l'arrivée des nazis et la décadence pour ce genre d'établissement après guerre.

Le film a été tourné à Görlitz, à la frontière entre l'Allemagne, la Pologne et la République tchèque, qui regorge de bâtiments d'influence gothique, baroque et même Art nouveau. L'intérieur, qui fourmille de détails, a été tourné dans un ancien grand magasin du début du XXe siècle, tandis qu'une maquette a été créée pour l'extérieur.

(re)Découvrez la bande-annonce de The Grand Budapest Hotel, le 26 février au cinéma


=> Toutes les infos sur The Grand Budapest Hotel

(6 Février 2014 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter