Le cinéma US 2008 : une histoire de chiffres

mardi 6 janvier 2009 - 17:56 | Showbizz
Voici le constat : encore plus de recettes réalisées par le box-office nord-américain en 2008 ! Si l’on compare en effet les chiffres annoncés cette année par la presse Hollywoodienne avec ceux de l’an passé (9,78 milliards de recettes pour l’année 2008 contre 9,62 milliards en 2007), on enregistre une hausse de 1,7 %. Pas très impressionnant comme record direz-vous, mais il est bien là !

La hausse des prix généralisée en outre-Atlantique cette année pourrait bien être une donnée qui éclaire ce record. On relève parallèlement une augmentation de 4,7 % du prix de la place de cinéma aux Etats Unis et au Canada. Ainsi les films réalisent plus de recettes mais l’on paie aussi plus cher pour passer du temps dans les salles obscures ! A noter qu’on y passe aussi moins de temps : une baisse de près de 3% concernant l’audience des salles de cinéma US a été observée.

Quelques chiffres côté studio : la Warner Bros est en haut de l’affiche avec 1,77 milliard de dollars, chiffre réalisé grâce au Batman avec The Dark Knight, Le Chevalier Noir, suivi de très près par la Paramount ayant à son actif Iron Man et Indiana Jones Et Le Royaume Du Crâne De Cristal avec 1,58 milliard de dollars.

En ce qui concerne les films et leurs recettes sur le territoire nord-américain, The Dark Knight, Le Chevalier Noir, Iron Man et Indiana Jones Et Le Royaume Du Crâne De Cristal occupe le podium.Avec 530,9 millions de dollars de recettes, The Dark Knight, Le Chevalier Noir est propulsé au deuxième rang dans l’Histoire du cinéma (le premier étant évidemment occupé par Titanic). Quant à Iron Man et Indiana Jones Et Le Royaume Du Crâne De Cristal, ils obtiennent de fructueux résultats en réalisant respectivement 318,3 et 317 millions de dollars de recettes.

Et hors des frontières ? Que disent les chiffres sur les recettes des films US 2008 ? 9,9 milliards de dollars de recettes pour les films US exportés ! Année fructueuse, si l’on peut dire puisqu’elle bat le record de l’année précédente s’élevant à 9,34 milliards de dollars.
Les six majors hollywoodiennes ont dépassé la barre symbolique du milliards de dollars en dehors du territoire, et l’Indiana Jones de Spielberg est le film ayant réalisé le plus de recettes à l’export avec 469,5 millions de dollars.

Force est de constater que si la crise a pesé sur tout les secteurs de l’économie, on peut dire que l’industrie cinématographique nord-américaine s’en sort plutôt bien…

=> Toutes les infos sur The Dark knight, le chevalier noir

Thérèse Di Campo (Le 6 Janvier 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter