Le comédien, acteur & doubleur Bernard Dhéran est décédé

lundi 28 janvier 2013 - 11:52 | Showbizz
Le comédien Bernard Dhéran, ancien doyen de la Comédie-Française et qui a beaucoup joué également à la télévision ou au cinéma, est décédé dimanche à l'âge de 86 ans, a-t-on appris lundi auprès de son agent.

Décès du comédien Bernard Dhéran


Bernard Dhéran était aussi une star du doublage, prêtant sa voix à Sean Connery, Anthony Hopkins ou Christopher Lee.

Né le 17 juin 1926 à Dieppe (Seine-Maritime), il a obtenu son diplôme du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris avant d'intégrer en 1946 la troupe Renaud-Barrault et de rejoindre en 1953 la Comédie-Française dont il deviendra sociétaire en 1961.
Il jouera au Français une centaine de pièces parmi lesquelles "Le Dindon" de Feydeau, "Le Bourgeois gentilhomme" de Molière, "La Trilogie de la Villégiature" de Goldoni ou encore "Macbeth" de Shakespeare, mais aussi Corneille, Strindberg et Feydeau.

Il promènera encore sa longue silhouette élégante en dehors de cette institution pour jouer Anouilh, Marivaux et encore en 2010 Simon Williams au théâtre des Variétés dans "Personne n'est parfait". Bernard Dhéran avait aussi participé à de nombreuses représentations dans la série télévisée Au Théâtre Ce Soir.
Il a tourné dans de très nombreux films sous la direction des plus grands, de Sacha Guitry dans Si Versailles M'était Conté à Ridicule de Patrice Leconte ou encore Ensemble, C'Est Tout de Claude Berri en 2007, en passant par Claude Autant-lara, Claude Pinoteau, Marcel Carné, etc. En 1988, il avait été désigné comme doyen de la Comédie-Française.

Bernard Dhéran était la voix française de nombreux comédiens étrangers comme Christopher Plummer (Un Homme D'Exception, Syriana) Sean Connery (A La Rencontre De Forrester, notamment), Anthony Hopkins (Retour À Howard'S End, Les Vestiges Du Jour, Le Masque De Zorro, Mission Impossible 2, etc.), mais aussi les acteurs Leslie Nielsen, Christopher Lee ou Patrick Mcgoohan.

Doté d'un solide sens de l'humour, il avait écrit ses mémoires sous l'impossible titre : "Je vais avoir l'honneur et l'ineffable jouissance, chers vieux abonnés de la Comédie-Française, chers lecteurs, d'aiguiser ma plume d'oie et de vous asséner avec tendresse quelques truculentes histoires vécues au cours des tribulations d'un comédien ordinaire du roy et de la république", parues aux éditions Scali en 2007.

Il est décédé à Marrakech, où il vivait.

(28 Janvier 2013 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter