Le Festival de Cannes ? Ça commence maintenant !

Départ 11 heures moins le quart (Monsieur Placard), alpagage de taxi et zou, direction la Gare de Lyon.
Trop facile la mission : une joyeuse tribu estampillée CommeAuCinéma.com avec environ 653 kilos de matos à transporter (robes de soirées, chaussures,… euh, caméras, ordis, lumières… et maquillage, autobronzant, lunettes de soleil) qui chope un TGV direction Cannes.

Trop fastoche, on vous dit.
Qu’importe qu’on ait à slalomer entre la foule parisienne (Dieu que les gens de la Capitale sont aimables !). Tensions, sueur (merci le déo), stress et lever de poids… On S’É-CLA-TE !
Cinq heures (et quelques sandwichs) de train plus tard, nous voici à Cââânnes, alias Ze Croisette, alias le rendez-vous de la « Star Sauvage » (espèce en pleine floraison en cette période de l’année).
Sea, Sun and… touristes ! Sans blague ? C’est blindé de monde pour le 60ème Festival de Cannes ? Cinéphiles, chasseurs d’autographes, nymphettes prépubères… et surtout journalistes, photographes, cameramen (ben oui, nous quoi…) : La Profession en somme.

De quoi prendre la grosse tête ? Certainement pas ! Mais clairement l’occasion d’en prendre plein les yeux et la tête (un cru 2007 assez exceptionnel) et une pression énorme sur nos épaules : celle de vous offrir un max d’infos, de photos, de vidéos, d’interviews.
Bon, on ne vous apprendra rien : nous, chez CommeAuCinéma.com, on n’est pas du genre à se démonter pour si peu.
Alors vous savez quoi ? Ça commence maintenant !

Le Festival de Cannes ? Soixantième, Clap !

A ne pas rater dès demain : La rencontre avec Jude Law, Nathalie Portman et Norah Jones, notre critique de My Blueberry Nights et… des exclus, des exclus, DES EXCLUS !

E.G. (15 Mai 2007)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter