Le Festival de Dinard couronne Tyrannosaur

lundi 10 octobre 2011 - 11:20 | Showbizz
Tyrannosaur, le premier film réalisé par l'acteur anglais Paddy Considine, a remporté samedi le Hitchcock d'Or du 22ème Festival Du Film Britannique De Dinard 2011 et le prix du scénario.

Le Festival de Dinard couronne Tyrannosaur


Paddy Considine raconte la rédemption dans une ville apparemment dénuée d'espoir et d'optimisme d'un homme grisonnant, brisé, amer, alcoolique et violent - interprété par le metteur en scène Peter Mullan - grâce à sa rencontre avec Hannah (Olivia Colman), qui travaille dans une association caritative.

Outre la plus haute récompense de Dinard, le jury, présidé par Nathalie Baye avec, entre autres, Petula Clark, Emmanuelle Devos, Jacqueline Bisset ou Sami Bouajila côté français, et les actrices Jaime Winstone, Hayley Atwell et l'écrivain Stephen Clarke côté britannique, a également décerné à Tyrannosaur le prix du meilleur scénario.

Ce premier film de Paddy Considine (acteur remarqué dans La Mémoire Dans La Peau, Hot Fuzz, Le Cri Du Hibou ou plus récemment Submarine) avait déjà fait forte impression au Festival De Sundance 2011 en janvier dernier, remportant le prix du meilleur réalisateur et ceux de la meilleure interprétation pour ses deux acteurs principaux, Mullan et Colman.

Il n'a cependant pas encore trouvé de distributeur en France.

Par ailleurs, L'Irlandais, excellent polar sur la difficile coopération anti-drogue entre la police irlandaise et le FBI sur les côtes du Connemara, a obtenu le Prix du public et celui de la Photo.

Le film de J.M. McDonagh met un scène un flic flegmatique et "old school", mais véritablement original, qui fait régner l'ordre depuis le pub du coin (interprété par Brendan Glesson), qui va devoir accueillir l'un des meilleurs experts anti-drogue du FBI, un inspecteur noir, cravaté et raide comme la justice.

Six films étaient en compétition depuis jeudi pour le Hitchcock d'Or, la plus haute récompense du festival de Dinard qui présentait également plus d'une dizaine de films en avant-première, une "masterclass" animée par John Hurt (Elephant Man), des rencontres avec Dominique Besnehard et un hommage à Harold Pinter (disparu en 2008) en présence de son épouse.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter