Le Festival de Toronto ne fait pas que dans le cinéma !

Le Festival international du film de Toronto ne se résume pas à une sélection de films ordinaires, si ce n’est à une sorte de meeting politico-cinématographique. Ainsi du 6 au 15 septembre, de nombreuses personnalités sont attendues, telles que Sean Penn, ou l’ancien président américain Jimmy Carter. Le discours démocratique sur l’expression artistique demeure un classique, pour cette 32ème édition.

Ce sera aussi l’occasion de découvrir le nouvel opus de Michael Moore Captain Mike Across America, portant sur la campagne présidentielle américaine de 2004. Toronto représente l’opportunité d’associer polémique et cinéma, en témoigne la diffusion de The Death of president< /l> de Gabriel Range, en avant-première l’an passé.

Au total, 349 films et 55 nationalités se « rendront » à Toronto, dont un film français : Le Deuxième Souffle d’Alain Corneau avec Daniel Auteuil.
Enfin, le Festival de Toronto ne comporte pas de compétition officielle à l’instar de celui de Cannes, mais décerne le prix du public : la démocratie on vous dit.

De l’autre côté de l’océan...
Du côté méditerranéen, la 64ème Mostra de Venise, accueille deux nouvelles pellicules françaises Désengagement d’Amos Gitai, hors compétition, ainsi que Le Portrait De Maria Gallas, Callas Assoluta de Philippe Khony. La cité des Doges réunira la fine fleur du cinéma Français avec la présence d’Eric Rohmer, Claude Chabrol, Arnaud Desplechin

Atonement de Joe Wright inaugurera la Mostra le 29 août prochain, et Blood Brothersd’Alexi Tan clôturera l’édition. Tout un carnaval filmique en perspective donc…

O.C (Le 23 août 2007 – avec AFP et Relaxnews)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter