Le Gouvernator à l’assaut de la Californie

"Je préférais être Gouverneur de Californie plutôt que de posséder l’Australie." L’ambition d'Arnold Schwarzenegger est claire… Profiter de la sortie américaine de Terminator 3 - Le Soulèvement Des Machines pour mettre fin aux rumeurs qui couraient sur la possible carrière politique de l’ex Mister Univers.
C’est aujourd’hui officiel, le gros dur d’Hollywood entend bien obtenir en fin d'année prochaine le poste de gouverneur de Californie. Il n’en fallait pas moins pour que les médias rebaptisent TERMINATOR 3 "Le Gouvernator"…où la gentille machine qui va venir nous débarrasser de toutes les méchantes.
À force de sauver l’univers dans ses films, un jour ou l’autre, il était à prévoir que Schwarzie allait se prendre au jeu. "Il y a un moment où une personne de l'extérieur doit intervenir et prendre les choses en mains, et je pense qu'en Californie, le moment est venu."
Comment ça ce républicain convaincu n’a jamais mis les pieds dans la politique ? "Nelson Mandela non plus n'avait jamais fait de politique. Il est resté en prison pendant 26 ou 27 années. Et puis il a dirigé l'Afrique du Sud et a effectué un travail fantastique." Un acteur à la tête d’un Etat ? Pourquoi pas, ça c’est déjà vu. La preuve avec Ronald Reagan, qui avait fait ses débuts dans Love Is In The Air en 1937…

Mais les ambitions politiques de l’acteur ne sont pas au goût de tout le monde… Surtout pas de sa femme, Maria Shriver, une journaliste de NBC faisant partie du clan Kennedy. Pas fou ce Schwarzie, il a de quoi assurer ses arrières.
Malheureusement, elle n'est guère enthousiaste à l'idée que son mari quitte Hollywood pour la politique. "Il faut qu'elle me donne son feu vert et qu'elle soit à l'aise avec cette idée, parce que, lorsqu'elle a décidé de quitter Washington, c'était pour s'éloigner de tout ça." Tout n’est donc pas encore fait… Les fans de l'acteur sont d'accord. "Nous voulons qu'il reste en dehors de la politique parce que c'est un jeu sale et corrompu", a souligné le co-fondateur de son club d'admirateurs, un dénommé Chris Shabel âgé de… 70 ans.

Bon la politique c’est très bien, mais le cinéma dans tout ça ? Pas de crainte à avoir, Schwarzie est loin de mettre un terme à sa carrière cinématographique, puisqu’il tourne actuellement Joe’s Last Chance et parle déjà des quatrièmes aventures du Colosse de fer : "Est-ce mon dernier Terminator ? Non, j'ai encore de nombreuses années devant moi. Sortez et allez voir le film. Plus il aura de succès, plus vite nous ferons un Terminator 4."

Allez, un petit retour en 1991 pour le mot de la fin : "Tout ce que j’ai fait dans ma vie est toujours resté dans le même ordre d’idée. J’en ai juste ajouté au fur et à mesure… Mais je ne changerais pas. Parce que lorsque tu as du succès et que tu changes, tu es un idiot." Et ça c’est lui qui l’a dit…

A.M. (3 juillet 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter