Le héros de la trilogie TAXI passe son temps au tribunal

L'acteur Samy Naceri, 41 ans, a été condamné aujourd'hui pour des infractions au code de la route et des violences.

Rappelez-vous, un article daté du 16 septembre 2002 (toujours accessible) relatait les faits d'un jugement déjà salé : le parquet général avait réclamé à Samy Nacéri 3000 euros d'amende pour avoir insulté une hôtesse de l'air en octobre 2000 durant un vol Paris-Montréal.
L'image de la star en avait pris un coup. On aurait pu penser que cette "lourde" amende accompagnée d'une belle polémique calmerait l'acteur.
Mais voilà qu'entre temps, il récidive : en sortant d'une boîte de nuit, et en état d'ébriété avancé, il circulait dangereusement. Après une course poursuite avec un véhicule qu'il supposait occupé par des paparazzis, il en avait brisé une vitre puis agressé violemment l'une des trois personnes, sans défense.

Et nous voilà en mai 2003 : Samy Nacéri a été condamné devant le parquet de Paris pour conduite dangereuse et violence routière.
Verdict : 8 mois d'emprisonnement avec sursis, 4000 euros d'amende et une menace d'annulation de permis. La défense a également réclamé 20 000 euros de dommages et intérêts pour les victimes ainsi que le versement d'un euro symbolique à la Ligue contre la violence routière.

Notons au passage que, depuis mars 2000, l'acteur a déjà été condamné à quatre reprises pour des faits de violences, d'outrages, de conduite en état alcoolique et d'excès de vitesse…

Et nous re-voilà aujourd'hui, 16 juin 2003 : c'est au tour du tribunal correctionnel de Paris de sévir pour l'affaire Nacéri. Cette fois-ci la sentence reste à 8 mois de prison avec sursis mais l'amende s'élève à 5000 euros, sans oublier le retrait de permis.
Ce jugement précise que l'acteur ne pourra tenter d'obtenir un nouveau permis que dans 3 ans.
Le sursis concernant l'emprisonnement est notamment suspendu pendant 3 ans à l'obligation pour le chauffeur/chauffard marseillais d'indemniser ses victimes et de subir un examen médical.
L'acteur, qui ne s'est pas présenté à l'audience aujourd'hui, était principalement poursuivi pour les faits cités ci-dessus:
Les délits de "mise en danger d'autrui, violences avec arme, violences ayant entraîné une incapacité totale de trois jours, dégradation volontaire de véhicule et refus de se soumettre à la vérification de l'état alcoolique" lui sont tous reprochés.
Il doit en outre, verser un total de 6500 euros à trois victimes et un euro symbolique (encore ! ça fait 2 euros maintenant) à la Ligue contre la violence routière.
Le jugement va donc au-delà des demandes du parquet.

C'est inquiétant si Luc Besson se lance dans un nouveau volet de Taxi !

C.H. (16 juin 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter