Le nombre d'abonnements à une chaine Youtube passe le cap du milliard

vendredi 29 octobre 2010 - 14:30 | Showbizz
Le nombre d'abonnements à une chaîne accessible via le site de vidéos sur internet Youtube (groupe Google) a passé le cap du milliard, a indiqué à l'AFP une porte-parole de Youtube France.
Elle a refusé de fournir le nombre d'inscrits à Youtube lui-même, indiquant que "plus de 500 millions de personnes vont sur Youtube chaque mois dans le monde, dont près de 18 millions de personnes en France".

Le site internet avait auparavant indiqué sur son blog que le petit bouton jaune qui permet aux internautes de s'inscrire à une chaîne Youtube avait "franchi un cap important: il a été cliqué plus d'un milliard de de fois".

"Le bouton +s'abonner+ a été cliqué un milliard de fois dans le monde depuis sa création en 2006", mais cela ne veut pas dire qu'il y a un milliard d'abonnés actuellement, puisque ce chiffre ne tient pas compte des désabonnements, a précisé la porte-parole.

"Aujourd'hui, un milliard de notifications sont envoyées chaque semaine, dans le monde, aux abonnés des chaînes pour les prévenir d'une nouvelle vidéo ou d'une activité sur ces chaînes", a-t-elle ajouté.

Selon le site Alexa.com, qui observe le trafic des sites internet dans le monde, Youtube est le troisième site le plus visité au monde, derrière Google et Facebook, et devant Yahoo!

Aux Etats-Unis, Youtube est le premier site de vidéos en ligne, loin devant le portail internet Yahoo! et le site de socialisation Facebook, selon le cabinet spécialisé ComScore.

Les sites de Google, en particulier YouTube, ont ainsi attiré 144,2 millions de visiteurs uniques pour leurs vidéos en septembre aux Etats-Unis, suivis de Yahoo! (54,4 millions) et de Facebook (52,2 millions), selon ComScore.

(29 Octobre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter