Le palmarès approche… chacun y va de son pronostic

Alors qu’il ne reste que quatre films en compétition officielle à présenter aux festivaliers et au jury, chacun y va de ses pronostics sur le palmarès de dimanche soir, tous sachant pertinemment que le jury, présidé par David Lynch, peut réserver de grandes surprises.
Alors que la presse anglo-saxonne donne favoris trois films à ses couleurs : Sweet Sixteen de Ken Loach, All Or Nothing de Mike Leigh et About Schmidt d’Alexander Payne avec Jack Nicholson (film favori pour la rédaction de Commeaucinema… découvrez nos Impressions à chaud : ABOUT SCHMIDT d'Alexander Payne) ; la presse française pencherait plus en faveur du film italien L'Ora Di Religione de Marco Bellocchio, dont elle voit bien l’acteur Sergio Castellito lauréat du Prix d’interprétation, au même titre que Jack Nicholson, Ralph Fiennes (Spider) ou Elia Suleiman (Intervention Divine).
Moins d’intérêts par contre sur les pronostics du prix d'interprétation féminine, pour lequel la course se limite à Ariane Ascaride, dans Marie-jo Et Ses Deux Amours de Robert Guediguian, Miranda Richardson, pour son triple rôle dans Spider et Connie Nielsen, pour Demonlover.
Rendez-vous maintenant pris dimanche soir pour savoir si les avis du jury, des festivaliers et de la presse seront concordants… à suivre.

A.C. (24/05/02)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter