Le Patient Anglais : la passion du désert (test Blu-Ray)

vendredi 24 février 2012 - 09:58 | Showbizz
Inutile de rappeler le succès international du Patient Anglais (9 Oscars – dont Meilleur Film et Meilleure Actrice dans un Second Rôle pour Juliette Binoche – en 1997), mais à l’occasion de la sortie Blu-Ray du chef d’œuvre d’Anthony Minghella, il serait dommage de passer à côté de cette sublime mise en valeur.


Petit rappel des faits

1945, alors que la Seconde Guerre Mondiale touche à sa fin, Hana (Juliette Binoche), une jeune infirmière canadienne, décide de se retirer pour prendre soin de l’un de ses patients gravement brûlé qui affirme n’avoir aucun souvenir de son passé. La jeune femme s’installe alors avec le malade dans un monastère abandonné en Toscane pour apaiser ses tourments avant qu’il ne rende son dernier souffle. Du souffrant, elle ne sait qu’une chose : on le surnomme "le patient anglais".

Un jour vient où un certain David Caravaggio (Willem Dafoe) rend visite à Hana et son compagnon. L’homme, dont on ne sait pas grand-chose non plus, s’impose petit à petit et va forcer "le patient anglais" à dévoiler sa véritable identité.

On passe alors dans un autre décor, une autre année, durant laquelle la Guerre était encore sur le point d’éclater, au cœur du désert lybien. Le Comte d’Almasy, un bel homme mystérieux et cultivé, et ses acolytes, parcourent alors les paysages dans le cadre de leur expédition cartographique, quand ils rencontrent le couple Clifton, et tout particulièrement Katharine (Kristin Scott Thomas), qui ne va pas laisser le comte indifférent. Se dessine alors une relation tumultueuse et passionnée…


La mise en beauté d’un chef d’œuvre

À l’origine un roman à succès de Michael Ondaatje, Le Patient Anglais a tout de suite tapé dans l’œil d’Anthony Minghella. Tout en explorant la trame romantico-dramatique de l’œuvre, le metteur en scène a également su mettre en évidence des lieux sublimes (impossible de ne pas tomber amoureux du désert après avoir visionner le film), belle mise en évidence apportée par la qualité Blu-Ray.

Non seulement un témoignage de la beauté désertique, c’est aussi, et surtout, une fresque passionnelle qui évoque l’amour inconditionnel, l’orgueil et le renoncement, le tout servi par une interprétation remarquable (Ralph Fiennes, Kristin Scott Thomas, Colin Firth,…)

Outre la sublime histoire sentimentale, Le Patient Anglais aborde aussi, et avec respect, les conséquences de la guerre sur la population (la pauvre Hana perd chaque personne qu’elle ait jamais aimée), et inversement (Almasy, prêt à tout pour rejoindre sa bien-aimée fera des sacrifices aux conclusions incontestablement graves au regard du conflit).

Pour finir, Le Patient Anglais, véritable petit bijoux cinématographique, n'a en quinze ans, pas pris une ride et continue de nous faire autant voyager.


Un Blu-Ray fourre-tout

Indéniablement, la qualité visuelle de la sortie Blu-Ray n’est plus à démontrer, on en vient alors aux précieux suppléments qui accompagnent cette sortie. Au programme, beaucoup d’interviews, rangées par thème, forment un tout plutôt intéressant, bien que l’ancienneté de celles-ci n’ait pas été remise en cause. Car bien que les divers entretiens sur le passage du roman au scénario ou encore les motivations du metteur en scène soient passionnantes, ils sont plutôt mal organisés, coupés pour mieux servir l’accumulation (oh regardez comme nous avons pleiiiiiin de bonus). De plus la qualité de certaines images reste à désirer, et on regrette vraiment que l’éditeur n’ait pas choisi de réaliser quelques reportages supplémentaire sur l'œuvre au temps présent.


=> Toutes les infos sur Le patient anglais

Audrey Soto (24 Février 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter