Le Prix Lumière 2010 décerné à Milos Forman

samedi 9 octobre 2010 - 23:30 | Showbizz
Le réalisateur américain d'origine tchécoslovaque Milos Forman a reçu samedi le Prix Lumière 2010 "pour l'ensemble de son oeuvre" lors de la cérémonie de clôture du deuxième festival Lumière à Lyon.

Milos  Forman


Le prix lui été remis par les actrices Emmanuelle Devos et Dominique Blanc devant un parterre de réalisateurs internationaux (Xavier Giannoli, Atom Egoyan, Christian Carion, Tonie Marshall, Pablo Trapero...) à l'issue d'une projection d'Amadeus - version "director's cut" - qui avait remporté huit Oscars en 1985.

Dans une brève allocution, le lauréat, né en 1932, a évoqué sa "fierté de recevoir un prix avec le nom Lumière".

"J'ai la tentation de partager l'histoire de l'humanité non pas avant Jésus Christ et après Jésus Christ mais avant Lumière et après Lumière", a-t-il déclaré.

Auparavant, le réalisateur Bertrand Tavernier, président de l'Institut Lumière et un des grands ordonnateurs du festival, avait souligné "l'énergie, la vitalité, le rythme" des films de Milos Forman, auteur notamment de Hair, Vol Au-dessus D'Un Nid De Coucou ou encore Larry Flynt.

Pour Bertrand Tavernier, le cinéma de Milos Forman - un homme "arraché à sa langue, à sa culture" - est "un combat pour la liberté", un cinéma qui "refuse de se soumettre aux codes hollywoodiens", un cinéma de "lutte contre le pouvoir et les institutions".

"Que ce prix permette à son nouveau film de se faire", a souhaité en conclusion Bertrand Tavernier, alors que le réalisateur américain travaille actuellement à un projet autour des accords de Munich en 1938.

En tout, 70 films ont été présentés au public au cours de 170 séances, entre le 4 et le 10 octobre. Le premier Prix Lumière, en 2009, avait distingué l'acteur et réalisateur Clint Eastwood.

=> Toutes les infos sur Milos Forman

(9 octobre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter