Le procès des Oscars

mercredi 29 octobre 2008 - 12:13 | Showbizz
Des héritières ont-elles le droit de vendre l'un des trois Oscars ayant appartenu à l'actrice Mary Pickford ? Leur contentieux avec l'Académie des arts et des sciences du cinéma sera tranché en justice, a décidé mardi un juge de Los Angeles.

Le règlement de l'Académie, qui organise la cérémonie annuelle de récompenses hollywoodiennes depuis 1929, indique que les statuettes dorées ne peuvent être revendues sans son accord, et qu'elle a le droit de les préempter contre seulement 10 dollars si elles se retrouvent sur le marché.

La prestigieuse institution est entrée en conflit avec trois héritières de l'actrice Mary Pickford, grande vedette du cinéma muet. Ces dernières ont en leur possession trois statuettes, dont deux décernées à Pickford et une à son troisième mari, l'acteur Charles Rogers.

L'Académie, qui a lancé la procédure pour "rupture de contrat", assure que tant Pickford (1892-1979) que Rogers (1904-1999) avaient accepté par contrat la clause du règlement. Mais les héritières, Marian D. Stahl, Virginia Patricia Casey et Kim E. Boyer, disent que la signature de Pickford sur son contrat est fausse.

Elles assurent par ailleurs qu'elles ne veulent vendre qu'une statuette et offrir la somme de la vente à des oeuvres, conformément aux volontés de la dernière femme de Rogers, Beverly, décédée en 2007.

L'Académie avait demandé à un juge de Los Angeles de lui donner raison sans passer par un procès, mais le magistrat a refusé ce raccourci mardi. Le procès devrait donc s'ouvrir lundi prochain devant un tribunal de la mégalopole californienne.

(Le 29 Octobre 2008 - AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter