Le producteur Paolo Branco en colère contre la non-sélection de MA MERE à Cannes

Le producteur Paolo Branco, a protesté jeudi devant la presse contre la non sélection de Ma Mère au Festival de Cannes. Ce film, réalisé par Christophe Honoré avec Isabelle Huppert, est l’adaptation du sulfureux roman de Georges Bataille.

Le producteur a déclaré qu’on lui avait assuré que le film serait projeté hors compétition le 15 mai à minuit. C’est mercredi, lorsque la sélection a été dévoilée, qu’il appris avec "étonnement" que le Conseil d'administration en avait décidé autrement :
"L'argument est qu'il y avait trop de films français. Mais c'est absurde puisqu'il y a huit films américains". "Je ne veux pas être victime d'un conflit interne entre le président du Festival (Gilles Jacob) et le délégué artistique (Thierry Frémaux) dans un jeu de pouvoir".
"Pour un producteur indépendant, c'est terrible de ne pas pouvoir compter sur la vitrine du festival".

La sortie du film est néanmoins maintenue au 19 mai, les salles étant réservées.

Pour son deuxième long-métrage, l'écrivain et réalisateur Christophe Honoré, à qui l'on doit 17 Fois Cécile Cassard, a choisi d'adapter l'un des textes les plus violents et les plus scandaleusement beaux de Georges Bataille: Ma mère .
Pierre, adolescent de 17 ans, voue un amour aveugle à sa mère laquelle n'est pas prête à assumer ce que son fils projette sur elle. Refusant d'être aimée pour ce qu'elle n'est pas, elle décide de rompre le mystère et de révéler sa vraie nature, celle d'une femme dont les seules raison de vivre sont le sexe, l'alcool et l'humiliation … Pierre va demander à être initié par elle à la débauche et connaître l'extase de la perdition …

"Peut-être Georges Bataille est-il encore victime d'une espèce de censure", a ajouté Paolo Branco, dont la société Gemini Films produit notamment les films de Raul Ruiz et de Manoel De Oliveira.

A.C. (23 avril 2004 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter