CommeAuCinema

Le seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau en live !

Le Seigneur Des Anneaux : La Communauté De L'Anneau, premier volet de la trilogie Le Seigneur des anneaux, est projeté à partir de mercredi sur écran géant au Palais des Congrès pour 4 représentations exceptionnelles, avec une musique interprétée "live" par un orchestre de 90 musiciens et 130 choristes.
Le chef suisse Ludwig Wicki, 50 ans, est un "amoureux de la musique de film". "La musique interprétée sur scène est tellement pleine d'énergie que cela change la perception du film", a-t-il expliqué à l'AFP.

Le seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau


Bien sûr, la musique de Howard Shore, qui a emporté deux des dix sept Oscars raflés au total par la trilogie, y est pour quelque chose. Mais en récréant "live" la musique d'un film, on "touche au coeur le spectateur", explique-t-il.

Le public, plus populaire et plus spontané que celui des grands concerts classiques, va de "14 à 70 ans" et ne ménage pas ses applaudissements, dit-il sourire aux lèvres.
Ce chef spécialiste des musiques anciennes (notamment le chant grégorien), chef de chapelle à l'église de Lucerne, adore le mélange des genres.

"Ce qui est magnifique dans la musique du Seigneur des anneaux, c'est qu'elle mixe avec bonheur des genres aussi variés que la symphonie de type Wagner, le chant grégorien, la musique contemporaine..."

La production tourne depuis déjà 4 ans, et a remporté un succès considérable à Londres (au Royal Albert Hall), Munich, Cracovie ou tout récemment Lyon, où le volet 3 a été diffusé et "joué" l'été dernier.
Ludwig Wicki est tombé dans la musique de film tout petit, avec un disque d'Ennio Morricone. Il "adore la musique de Le Bon, La Brute Et Le Truand" de Sergio Leone. "C'est mon premier amour".

Musicien classique (le trombone), puis chef d'orchestre, il cache d'abord cette passion un peu "honteuse" dans le milieu de la musique classique, avant de se lancer, créant en 1999 sa formation dédiée aux musiques de films, l'orchestre du XXIe siècle. Les 90 instrumentistes viennent de tous les horizons, du baroque à la musique contemporaine.
Depuis, les projets se sont succédé : Pirate des Caraïbes, Le Parfum, Fantasia de Walt Disney, pour lequel il va diriger les 24 et 25 novembre le Chicago Symphony Orchestra. Pour 2013 sont prévus Star Trek, Gladiator et le troisième "Pirate des Caraïbes".
A chaque fois, les films sont projetés avec les dialogues et effets sonores, au besoin sous-titrés, mais l'oeuvre musicale est jouée par un orchestre symphonique.

"J'espère amener un public nouveau à la salle de concert", confie-t-il, et "faire tomber les murs".

(23 Octobre 2012 - AFP)

© 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.



Sélection d'articles sur le même thème :

Vos commentaires