Le Self Control ça marche aux Etats-Unis !

Avec un chiffre de 44,5 millions de dollars atteint en 3 jours, le film Self Control bat le record de ce début d'année 2003 au box-office américain plutôt décevant jusque-là. Il détrône ainsi Daredevil avec ses 40,3 millions.
Les raisons d'un tel succès ? La guerre en Irak quasiment terminée et dont l'armée us est sortie "victorieuse" a peut-être "reboosté" le moral des spectateurs américains. Raison plus probable, Self Control constituait la seule sortie nationale de la semaine et le nombre impressionnant de 3500 copies avaient été distribuées dans les salles américaines.

Il s'agit, par ailleurs, du meilleur démarrage pour les deux têtes d'affiches du film que sont Jack Nicholson et Adam Sandler : leur précédent record étant respectivement Batman avec 40,5 millions de dollars et Big Daddy avec 41,5 millions.
Nicholson a vraiment le vent en poupe en ce moment après le succès de Monsieur Schmidt pour lequel il a été nominé aux derniers oscars.

Avec ce score, le film produit par Columbia Tristar éclipse tous les autres au box-office. Phone Booth, ex-leader, perd près de la moitié de ses spectateurs en deuxième semaine d'exploitation, n'obtenant que 7,5 millions de dollars. La bluette What A Girl Wants fait pâle figure en troisième position avec 6,7 millions. S'ensuivent Bringing Down The House avec 4,6 millions et Un Homme À Part, film avec Vin Diesel, ressorti de derrière les fagots, avec 4,4 millions.
Self Control a donc de beaux jours devant lui, la véritable concurrence n'arrivant qu'en mai avec la sortie d'X-men 2 et de The Matrix Reloaded.

Sortie française prévue pour le 4 juin.

V.B. (15 avril 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter