Le studio Paramount se dote d'une division animation

jeudi 7 juillet 2011 - 00:07 | Showbizz
Le studio Paramount a annoncé mercredi à Los Angeles qu'il allait créer une division pour la production de films d'animation, dont le premier titre devrait sortir sur les écrans en 2014.
La Paramount, propriété du groupe Viacom, est prête à dépenser jusqu'à 100 millions de dollars par film, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Le studio Paramount se dote d'une division animation


" Le marché n'a jamais été aussi favorable à la création de films extraordinairement imaginatifs pour un budget abordable, et nous estimons que c'est le moment idéal pour lancer " une division animation, déclare dans le communiqué Brad Grey, PDG de la Paramount.

" Nous sommes décidés à nous développer dans l'animation avec des budgets de production appropriés et prudents qui nous permettront d'être créatifs et innovants ", ajoute-t-il.

Paramount Animation pourra notamment compter sur le catalogue de personnages développés par la chaîne pour enfants Nickelodeon, également propriété de Viacom. Le studio prévoit de sortir un dessin animé par an.

La Paramount a déjà produit des dessins animés -- Rango, le dernier en date, a récolté 241 millions de dollars à travers le monde, un très beau score -- mais ne s'était jamais dotée d'une division animation totalement intégrée.

Le studio traverse actuellement une période faste. Transformers 3 - La Face Cachée De La Lune, sorti le week-end dernier, fait déjà des merveilles au box-office, après une longue suite de succès publics : Super 8, Thor, Paranormal Activity 2, Kung Fu Panda 2, True Grit, et Jackass 3d.

(7 Juillet 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter