Le Tableau, l'autre animation (Test DVD)

vendredi 27 avril 2012 - 13:17 | Showbizz
Dans ce tableau que le peintre a laissé inachevé, à l'ombre d'un château, de jardins verdoyants ou d'une mystérieuse forêt, on croise de drôles de petits êtres : les Toupins qui, entièrement peints et convaincus de leur supériorité, représentent l'aristocratie despotique de cet univers merveilleux, les Pafinis (auxquels il manque quelques couleurs) et les reufs qui, n'étant que des esquisses, incarnent le bas du panier. Persuadés que seul le Peintre peut ramener l’harmonie en finissant le tableau, Ramo (un toupin), Lola (une pafini) et Plume (un reuf) décident de partir à sa recherche.

Le Tableau


Traçant sa route hors des sentiers battus de l'animation 3D explosive, Le Tableau de Jean-françois Laguionie (Le Château Des Singes) emmène le jeune (et moins jeune) spectateur dans une quête initiatique au coeur de l'Histoire de l'Art. Entremêlant différentes esthétiques et courants, le film "vulgarise" (bon sang comme ce mot est laid) avec tendresse les influences picturales de la société contemporaine et déroule, par la même occasion, un conte philosophique sur la tolérance et la beauté de la différence jusqu'à l'acceptation de soi.
En apprenant courageusement à se "peindre" eux-mêmes, nos petits héros montrent avec poésie la puissance de l'indépendance tout autant que la noblesse de la solidarité. Un message aussi humain sur des images aussi belles, on aurait tort de se plaindre.

Le Tableau


Le DVD

La sortie DVD de Le Tableau a beau être discrète, le film n'en est pas moins accompagné de bonus ludiques et instructifs. Ainsi, au-delà des simples bande-annonce et diaporama, on découvre des extraits d'animatique (sorte de maquette, de story-board synchronisé sur la bande-dialogue), mais aussi, et surtout, un making-of d'une trentaine de minutes signalant l'héritage pictural du film avant d'en retracer la genèse et les étapes principales - de l'esthétique des personnages au travail d'animation en passant par la bande originale ou la nécessité de prises de vue réelles. Laissant la part-belle aux techniciens, ce document offre au tableau un cachet artisanal des plus agréables.



=> Toutes les infos sur Le Tableau

Eléonore Guerra (27 Avril 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter