Le Territoire des loups : Survival glaçant mais un peu décevant (Test DVD)

mardi 3 juillet 2012 - 14:15 | Showbizz
Un peu de fraîcheur en cette saison estivale ! Le 29 juin est sorti dans les bacs le film d’action glacial Le Territoire Des Loups de Joe Carnahan, pour lequel il retrouve le toujours très pro Liam Neeson après L'Agence Tous Risques.
Habitué de productions plutôt musclées à l’action explosive à l’image de ce dernier ou de l’ultraviolent Narc (qui l’a révélé), le réalisateur se « pose » cette fois-ci pour un film à la violence plus sourde. Ne vous attendez donc pas à voir une oeuvre de castagne Hommes vs Loups, ce n’est pas que ça.


Le pitch est plutôt simple (pas besoin d’en faire plus) : alors qu’un groupe d’ouvriers d’une compagnie pétrolière est envoyé en Alaska, leur avion s’écrase. Les quelques survivants devront affronter non seulement le froid extrême mais aussi une bande de loups pas très sympathiques qui rôde et protège son territoire…
C’est donc une quête de survie éprouvante dans laquelle se lancent les personnages, avec en meneur, le super héros survivor Liam Neeson. Oui, car lui, il a tout perdu, et il n’a pas peur de la mort. Et puis, en plus de connaître les profondeurs de l’âme humaine, il connaît celle des loups, qu’il chasse, et il a une sorte de connexion avec les prédateurs. Trop balaise !
Non, on se moque, mais finalement, malgré quelques longueurs et un sentimentalisme un peu trop appuyé, le film fonctionne plutôt bien.


C’est avant tout dans la tension et l’ambiance glaciale qu’il se révèle le plus efficace, puisqu’on frissonne tant de froid que d’angoisse, même si on aurait aimé sursauter un peu plus. Les loups ne sont pas si présents et on observe surtout ces hommes se battre face à la nature hostile du Grand Nord mais surtout réfléchir à la mort et aux valeurs de la vie et de la famille, d’où une scène au coin du feu où chacun y va de son anecdote personnelle… Le passage, qui se voudrait touchant, manque cependant de sincérité avec des phrases toutes faites et des seconds rôles archétypaux et surtout effacés par Monsieur Neeson, le seul à qui on s’attache (forcément).

Ainsi, même si la réflexion philosophique « la vie est un combat » alourdie un peu le récit, et que le final nous laisse un peu sur notre faim (de loup), Le Territoire Des Loups (The Grey en version originale, qui peut autant signifier le gris de l’animal que la grisaille de l’existence douloureuse du héros) reste un bon petit film qui se laisse regarder au coin du feu.


Les Bonus du DVD

Malheureusement, pas grand chose à se mettre sous la dent côté suppléments ! Après les bandes-annonces superflues, on pourra visionner les quelques scènes coupées (dont seulement une, plus qu’éprouvante, où le groupe tente d’allumer un feu par ce froid perçant, retient l’attention) et regarder le film avec les commentaires audio du réalisateur Joe Carnahan avec les monteurs Roger Barton et Jason Hellman, très fiers de leur création.


=> Toutes les infos sur Le Territoire des loups

Marie Devier (3 Juillet 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter