Le tombeau au-dessus de Marilyn adjugé à 4,6 M$

lundi 24 août 2009 - 21:45 | Showbizz
On vous en parlait il y a dix jours, le tombeau situé juste au-dessus de celui de Marilyn Monroe, au cimetière de Westwood Village Memorial Park, à Los Angeles, avait été mis en vente sur eBay avec une mise à prix de 500.000 dollars.... Aujourd'hui l'enchère est close et le tombeau a été adjugé lundi pour plus de 4,6 millions de dollars ! Contacté par l'AFP, eBay n'était pas joignable dans l'immédiat pour confirmer la validité de cette enchère exceptionnelle.



L'actrice et sex-symbol repose dans une partie du cimetière ou les tombeaux sont encastrés les uns au-dessus des autres, comme dans un columbarium... L'acheteur pourra donc "passer l'éternité au-dessus de Marilyn Monroe" comme le précisait l'annonce !

Lundi matin, un certain O***S, a proposé la somme de 4.602.100 dollars et a remporté l'enchère, face à vingt autres enchérisseurs... Et ce désormais célèbre inconnu a raflé la mise.

Rappelons que le tombeau placé juste au-dessus de celui de Marilyn est actuellement occupé par Richard Poncher, mort il y a 23 ans à l'âge de 81 ans.Sa veuve Elsie avait décidé de l'en déloger pour payer les traites de sa maison de 1,6 million de dollars à Beverly Hills... Richard Poncher, un entrepreneur apparemment très introduit dans le milieu de la pègre à Chicago, avait acheté le tombeau en 1954 à l'ex-mari de Marilyn, le joueur de base-ball Joe DiMaggio. Sa veuve avait précisé que son mari était installé dans son tombeau sur le ventre, conformément à ses souhaits.

=> Toutes les infos sur Marilyn Monroe

A.V. (24 août 2009, avec AFP)

© 2009 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter