Leni Riefenstahl s'est éteinte

Le 22 août denier, la photographe et réalisatrice allemande Leni Riefenstahl fêtait, alitée, son 101ème anniversaire. Mardi, l'hebdomadaire allemand Bunte annonçait sur son site internet la mort de celle qui fut un temps considérée comme la cinéaste officielle du IIIè Reich. Son compagnon Horst Kettner a indiqué : "son cœur s'est simplement arrêté".
La vieille femme est morte dans son sommeil dans sa maison de Poecking, au bord du Starnberger See, en Bavière. La cinéaste souffrait depuis quelques mois déjà d'un cancer ainsi que de douleurs dorsales qui se détérioraient.
Artiste aux mutiples facettes, elle cumulait au cinéma et à la photographie, la danse et la comédie. Cinéaste officielle du régime nazi, ses films les plus célèbres de cette époque restent LE TRIOMPHE DE LA VOLONTE, à propos d'un congrés du parti national-socialiste à Nuremberg ainsi que LES DIEUX DU STADE, sur la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques, célèbrant la beauté et la force des corps humains.
Après la guerre, elle s'est consacrée à la photographie et au film de sous-marin. Dans les années 70, elle s'est notamment illustrée à travers ses reportages photos sur l'ethnie des Noubas (Soudan).

T.N. (9 septembre 2003, avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter