Les confidences de Jane Fonda sur Roger Vadim

Jane Fonda sort son autobiographie « Jane Fonda : My Life so far » en avril prochain aux Etats-Unis. A cette occasion, l'actrice américaine s'est livrée à une interview vérité, diffusée dimanche 3 avril sur CBS.
Celle-ci raconte comment le célèbre réalisateur français Roger Vadim, son ancien mari l'a obligée à ramener des prostituées dans leur lit. Par peur de perdre son mari, Jane Fonda acceptait les jeux érotiques à trois du cinéaste. « Une nuit Vadim a amené une autre femme dans mon lit. J'y suis allée… J'aime la compétition » a t'elle déclaré avant de renchérir : « C'était les années 60 (…) Je sais une chose : cela m'a réellement fait du mal… ça m'a renforcée dans mon sentiment que je n'étais pas assez bien. J'avais l'impression que si je disais non, il m'abandonnerait, et je ne pouvais m'imaginer sans lui ».
Procurant des prostituées a son mari, Jane Fonda ne cache pas cependant avoir appris de ces filles. Elle avoue s'être inspirée d'elles pour composer son rôle de call-girl dans Klute, un film datant de 1971 d' Alan J. Pakula qui lui a d'ailleurs valu un Oscar.
Lors de cette entrevue, la comédienne est également revenue sur le scandale de la guerre du VietNam. Sans remords, elle parle de son engagement politique et n'éprouve aucun regret à avoir soutenu ce pays contre les Etats-Unis si ce celui d'avoir posé sur une batterie anti-aérienne. Jane Fonda s'est en effet déplacée en Nord VietNam pour critiquer l'action en guerre des Etats-Unis et avait déclaré sur Radio Hanoi : « Notre gouvernement nous mentait et des hommes mouraient pour ça. Je sentais que je devais faire tout ce que je pouvais pour faire apparaître ces mensonges et contribuer à mettre un terme à cette guerre. » Cependant elle se sent coupable d'avoir été photographiée sur une machine de guerre utilisée pour viser les pilotes américains, « L'image de Jane Fonda, Barbarella, la fille d'Henry Fonda… assise sur une machine ennemie était une trahison… la plus grosse erreur de jugement que je puisse imaginer » a t'elle dit.
Le sex-symbol Jane Fonda a depuis bien changée, elle sera en mai prochain la belle-mère tyrannique de Jennifer Lopez dans Monster In Law de Robert Luketic.

V.P. (01 avril 2005 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter