Les Contes de la Nuit : l'ombre et la morale (test DVD)

lundi 28 novembre 2011 - 12:50 | Showbizz
Dans l’obscurité secrète d’un petit cinéma, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent et se racontent des histoires… Tous les continents, toutes les époques se mêlent alors dans un tourbillon de couleurs au cœur duquel des héros en ombres chinoises se détachent et vivent de fantastiques aventures.



Ni Grimm, ni Kirikou

Michel Ocelot est décidément un infatigable conteur. Si beaucoup ne le connaissent « que » pour son attachant Kirikou Et La Sorcière (sorti il y a tout de déjà quinze ans), le réalisateur fourmille pourtant d’idées narratives et visuelles. Ainsi, après l’oriental Azur Et Asmar et avant Kirikou, Les Hommes Et Les Femmes, Ocelot a usé de son temps pour s’offrir une nouvelle petite incartade du côté du théâtre d’ombres dans Les Contes De La Nuit. Six contes – parfois terribles comme Le Garçon qui ne mentait jamais - mêlant aventure, bravoure, amour et magie…

Comme pour Princes Et Princesses et Dragons Et Princesses (dont il reprend d’ailleurs certains contes), le dernier recueil du cinéaste joue sur l’équilibre entre une esthétique a priori simpliste (des personnages en ombres chinoises prenant vie « sur » des décors chatoyants… mais littéralement sublimés par une 3D léchée) et des histoires courtes à la morale humaniste. Le tout saupoudré d’une touche de merveilleux… Difficile de faire plus efficace, surtout auprès des spectateurs les plus jeunes qui apprécieront qu’un film s’adresse autant à leurs mirettes qu’à leur matière grise. Le public adulte (et féminin) risquera, en revanche, de s’irriter d’un message par moment un peu trop manichéen voire même à la limite du sexisme (les héroïnes étant soit en danger, soit le danger lui-même).



Le DVD

Fêtes de Noël obligent, les sorties DVD et Blu-Ray de Les Contes De La Nuit ont été aussi soignées que le film. Ainsi, quelque soit le support que vous utilisez, vous pourrez vous offrir l’édition double version – 2D et 3D - à la qualité de compression impeccable. Vous aurez en outre l’occasion de suivre Michel Ocelot lors des premières présentations de son film, puis de le découvrir dans un entretien des plus instructifs sur son processus de création.

=> Toutes les infos sur Les Contes de la nuit

Eléonore Guerra (28 novembre 2011)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter