Les cristaux du festival d'animation d'Annecy

Du 9 au 14 juin, neufs longs-métrages internationaux se sont disputé le 32ème Cristal du Festival d’animation d’Annecy. Passant devant les géants japonais, Nina Paley l’américaine décroche le Cristal avec Sita Sings The Blues. Basés sur un conte indien traditionnel, les vieux airs de blues chantés par l’héroïne ont séduit le jury du « Cannes de l’animation ».

Idiots And Angels, film poétique de Bill Plymton, remporte une Mention Spéciale dans la catégorie longs-métrages. Du côté des courts, le Cristal a été décerné au Japonais Kunio Kato pour La Maison En Petits Cubes et le Prix spécial du jury est allé à l’Espagne pour La Dama En El Umbral de Jorge Dayas.

À noter, une belle performance de l’animation française qui repart avec sept récompenses dont :
Dans la catégorie Courts-métrages :
- Mention spéciale pour Berni’s Doll de Yann J.
- Prix du public pour Skhizein de Jérémy Clapin.
- Prix Jean-Luc Xiberras de la première œuvre pour Portraits Ratés À Sainte-hélène de Cédric Villain.
Dans la catégorie Production TV :
- Cristal pour l’épisode L’enfer De La Mode de la série d’Eric et Ramzy Moot-moot.

Retrouvez le palmarès complet sur le site officiel du festival.

M. Gr. (Le 16 juin 2008 – Avec l’AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter