Les droits du dernier Tolkien en vente dès la sortie

Les droits des Enfants de Hurin, œuvre posthume de J.R.R. Tolkien, sont à vendre dès aujourd’hui, jour de parution du livre aux Etats-Unis. De nombreux studios sont désireux d’acheter les droits de l’adaptation, mais les éditeurs attendront pour se décider de voir l’accueil réservé par le public à cette nouvelle préquelle.
Les droits littéraires des œuvres de Tolkien sont gérés par son fils Christopher. Ce dernier tome a été réalisé avec des extraits de manuscrits non publiés tout comme pour Silmarillion et d’autres après la mort de son père. Le fils exploite l’histoire de la Terre du Milieu avec ses nombreuses œuvres posthumes dont les fans sont friands.

L’histoire des Enfants de Hurin est plus sombre que Le seigneur des anneaux et Bilbo le Hobbit. Le récit se passe bien avant ces deux œuvres dans une région de la Terre du Milieu avant que les Hobbits n’apparaissent. Il narre la tragique histoire de Turin et de sa sœur Nienor, victime d’une malédiction jetée par Morgoth, le premier seigneur des Ténèbres.
A l’heure où l’on parle de l’adaptation de Bilbo le Hobbit, où une comédie musicale existe, où les goodies s’arrachent comme des petits pains, le filon Seigneur des anneaux est loin d’être épuisé.

L.A. (17 avril 2007 - Avec Reuters)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter