Les garçons et Guillaume à table : la divine comédie (Test DVD)

vendredi 21 mars 2014 - 09:53 | Showbizz
Récompensé de cinq César en février dernier, Guillaume Gallienne a fait le hold-up, et c'est largement mérité.
Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas eu une si bonne comédie à la française. Même si le sujet de base ne se prête pas forcément aux rires, c'est l'agencement malin du scénario qui permet au spectateur de se mettre directement dans le vif du sujet. Grâce à son jeu, et sa façon de conter son histoire personnelle et émouvante, Guillaume Gallienne fait un tour de force en dédramatisant tant par les mimiques, les mots que par la mise en scène.

Ainsi des séquences mythiques marquent les esprits : le service militaire, la cure en Bavière, ou encore "Sissi" sont simplement tordantes. Avec ce film, Guillaume Gallienne s'est permis une narration délicieuse qu'il illustre sur scène pour faire le parallèle avec sa carrière de comédien et surtout la pièce à l'origine du film.
La mise en scène très soignée, le double-jeu de l'acteur/réalisateur, ses deux personnages autant que les seconds rôles sont irrésistibles : Françoise Fabian, Diane Kruger, André Marcon… Une palette d'acteurs pour des protagonistes toujours utiles à l'avancée de l'intrigue.
Mais l'on retiendra surtout le personnage charnière qui n'est autre que sa mère qu'il incarne à la perfection et qui donne encore plus de mordant à sa répartie BCBG-franchouillarde. Outre la métamorphose, c'est la façon de parler et la gestuelle maternelles qui font oublier que c'est Guillaume Gallienne qui se cache derrière ces grandes lunettes. Oscillant entre sa mère et lui-même il ne s'essouffle jamais et nous transporte en légèreté dans des thèmes plus complexes comme la schizophrénie, le rejet et la méchanceté gratuite.

Une prestation en or, façonnée par son expérience à la Comédie-Française, et ses collègues (Claude Matthieu en tête) qui ont participé à l'adaptation de la pièce au grand écran, tout un processus qui fait l'objet d'un documentaire/bonus, et qui décompose les différentes étapes de la naissance du long-métrage.
Le tout est une comédie irrésistible qui fait dans la finesse, et qui joue avec nos sentiments. Du rire aux larmes il n'y a qu'un pas, et Guillaume Gallienne ne s'en est pas privé pour frapper un grand coup de fraîcheur sur le cinéma français.


Le pitch de Les Garçons Et Guillaume, À Table ! :
"Le premier souvenir que j'ai de ma mère c'est quand j'avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" Et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t'embrasse, ma chérie".
Et bien, disons qu'entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.
"



=> Toutes les infos sur Les garçons et Guillaume, à table !

Lysiane Tréguier (21 mars 2014)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter