Les invasions barbares envahissent les César

Le film Les Invasions Barbares de Denys Arcand a été littéralement consacré lors de la soirée de remise des César samedi dernier. Ce long-métrage a été couronné de trois prix dont deux des plus convoités, ceux de Meilleur film français et de Meilleur réalisateur. Le dernier chef d'œuvre à la fois drôle et amère de Denys Arcand n'a laissé aucune chance aux autres favoris de la soirée : Bon Voyage de Jean-paul Rappeneau et Pas Sur La Bouche d'Alain Resnais. Ces deux derniers crédités respectivement de 11 et 9 nominations n'ont récolté chacun que deux récompenses techniques au Théâtre du Chatelet, ainsi que le César du Meilleur jeune espoir masculin attribué à Grégory Dérangère et celui du Meilleur second rôle masculin pour Darry Cowl.

Les Invasions Barbares rejoint ainsi le cercle très fermé des films de référence qui ont marqué les esprits comme Le Dernier Métro, La Reine Margot ou encore Au Revoir Les Enfants. La presse québécoise a vivement salué ce triomphe parlant même "d'invasion québécoise". Chauvins les Français ? Non répondent assurément les professionnels québécois qui ont souligné à juste titre que ceux-ci ont récompensé un film québécois ayant bénéficié d'une contribution française pour son montage financier. Denys Arcand a même déclaré à ce propos avec une pointe d'ironie : je ne sais pas si un film français aurait la même chance aux Jutra, les prix québécois du cinéma.

Déjà primé deux fois au Festival de Cannes 2003 (scénario et interprétation féminine), Les Invasions Barbares ne saurait s'arrêter en si bon chemin et continue de marcher sur les sentiers de la gloire. Le film continue de faire des émules, il a remporté, dimanche dernier, cinq Jutra des plus prestigieux dont ceux de Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario et Meilleure actrice (Marie-josée Croze). Ce long-métrage était nominé douze fois contre treize pour un autre succès québécois La Grande Séduction qui a dominé la soirée. Parti sur sa lancée, le dernier long-métrage de Denys Arcand est aussi favori pour deux Oscar dont celui de Meilleur film étranger. Une invasion barbare ? Non, une œuvre cinématographique de talent, assurément et ce n'est pas pour nous déplaire…

=> Retrouvez le palmarès complet de la 29e Cérémonie Des César

I.G (23 février 2004 - avec AFP).

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter