Les mauvais garçons plus forts que les pirates

Bad Boys 2 a eu raison du film Pirates Des Caraïbes, La Malédiction Du Black Pearl au box-office américain…

Souvenez-vous, Will Smith et Martin Lawrence en duo de choc dans le film Bad Boys avaient fait un malheur en 1995 sur nos écrans. Michael Bay qui signait là son premier long-métrage, a depuis, largement prouvé son talent : Issu de la publicité, il est l'auteur de Rock (1996), l'inoubliable Armageddon (1998), et Pearl Harbor en 2001. Une reconversion réussie.

Aujourd'hui, le cinéaste revient avec le second volet de cette comédie policière. Nous allons devoir patienter jusqu'au 15 octobre pour découvrir ce nouvel opus, contrairement aux Américains, qui témoignent leur enthousiasme par les chiffres du box-office : 46,7 millions de dollars auraient été enregistrés pour son premier week-end, selon la société spécialisée Exhibitor Relations !
De quoi enrager Johnny Deep et ses pirates de collègues, deux semaines après son entrée en salles. Nos amis les borgnes n'ont pas perdu leur trésor pour autant, puisque les recettes du film d'aventures de Disney, atteignent 132,2 millions de dollars.

En troisième position du box-office outre-atlantique, se place le film de science-fiction sur l'ère victorienne La Ligue Des Gentlemen Extraordinaires avec Sean Connery, ayant amassé10,1 millions de dollars. Notons qu'il avait remporté 23 millions de dollars dès son premier week-end.
Cette semaine, il est suivi de près par Johnny English avec Rowan Atkinson qui a encaissé 9,3 millions de dollars. L'acteur, célèbre pour avoir incarné Mr Bean, débarque sur vos écrans aux côtés de la charmante Natalie Imbruglia, dans deux jours, le 23 juillet.
Quant à la cinquième place, elle est à ce jour occupée par Terminator 3 - Le Soulèvement Des Machines avec 9,1 millions de dollars. Le film tant attendu (à l'affiche le 06 août), avait difficilement atteint 19, 4 millions pour sa deuxième semaine dans les salles américaines…

Les inspecteurs Marcus Burnett et Mike Lowrey enquêtent cette fois sur un trafic d'ecstasy, presque 8 ans après le vol de cent kilos d'héroïne… Ça promet !

C.H. (21 juillet 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter