Les Oscars à J-3... tout est prêt !

Les jeux sont faits…

Alors que les 5 739 professionnels du cinéma votant pour les vainqueurs de la 74° Cérémonie des Oscar ont envoyé leurs décisions mardi 19 mars au soir, le dépouillement, assuré depuis 1935 par la société PricewaterhouseCoopers, a commencé depuis mercredi.
Dès lors, experts, professionnels et journalistes donnent leurs pronostiques, particulièrement incertains cette année :
"La course pour l'Oscar du meilleur film et d'autres catégories est incroyablement serrée et imprévisible" selon le critique cinéma du Los Angeles Times Richard Natale : "C'est très inhabituel (...), et cela rend cette année plus intéressante que les précédentes".
Dans leur ensemble, les critiques américains donnent gagnant le film de Ron Howard Un Homme D'Exception, bien qu’il ne fasse pas l’unanimité. Concernant la Meilleure Actrice, Nicole Kidman semble avoir toutes ses chances, quoique certains lui préfèrent Sissy Spacek et Halle Berry. Quant au Meilleur Acteur, Russell Crowe et Denzel Washington apparaissent comme les favoris de la soirée.

Sur le devant de la scène…

Les acteurs noirs américains seront plus que jamais sur le devant de la scène lors de la soirée du dimanche 24 mars. En effet, pour la première fois depuis 1973, trois acteurs noirs sont nominés dans les principales catégories. Ils espèrent ainsi avoir la reconnaissance, longtemps ignorée, de leur talent ; avec pourquoi pas un doublé dans la catégorie Meilleur Acteur (où sont nominés Will Smith dans Ali et
Denzel Washington dans Training Day) et Meilleure Actrice (où est nominée Halle Berry dans A L'Ombre De La Haine).

Les Britanniques, Australiens et Néo-zélandais devraient eux aussi occuper le devant de la scène. En effet, toutes catégories confondues, on ne compte pas moins de douze Australiens sélectionnés, dix Néo-Zélandais, et huit acteurs (sur les vingt nominés) sont Britanniques.
"Il y a toujours pas mal de 'Brits' sélectionnés pour les Oscars, mais cette année, il y a aussi un nombre impressionnant d'Australiens et de Néo-Zélandais", explique Tim Gray (spécialiste au journal Variety Daily).
Deux films sont principalement à l’origine de cette "vague" : Le Seigneur Des Anneaux : La Communauté De L'Anneau du Néo-zélandais Peter Jackson et Moulin Rouge de l’australien Baz Luhrmann.
Selon le critique Tom O'Neil, "La forte prépondérance des Britanniques, Australiens et Néo-Zélandais souligne encore davantage notre complexe d'infériorité".

Derniers préparatifs…

En attendant la grande messe du cinéma dimanche soir, tous les nominés se préparent activement : smoking et robes de soirées sont prêts, les discours finalisés…
"Comme tout le monde, j'ai récité mon discours de remerciements sous la douche pendant des années. Et maintenant que je pourrais en avoir besoin, j'ai tout oublié et je vais devoir le réécrire", ironisait la semaine dernière Ron Howard, nominé dans la catégorie Meilleur Réalisateur pour Un Homme D'Exception.
D’autre s’entraînent peut-être à écouter la fameuse réplique : "and the winner is…"

A.C. (21 mars 2002)

Retrouvez toute LA 74° Ceremonie Des Oscar en temps réél...

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter