Les Parisiens courent à la rencontre de l’homme de leur vie !

Y a d’l’amour dans l’air en ce mercredi ensoleillé du mois d’octobre… Un petit vent printanier a mené les Parisiens en mal de sentiments jusqu’aux portes de seize salles de la Capitale afin d’y découvrir le nouveau film de Zabou Breitman : L'Homme De Sa Vie. Le long-métrage réunissant Bernard Campan et Charles Berling s’offre le meilleur démarrage (1 087 entrées) des sorties de la semaine.

Blasés par l’amour ? Plus concernés par l’avenir de la planète que par les états d’âmes ? Vous faisiez alors peut-être partie des 687 spectateurs qui se sont précipités dans les salles obscures pour frissonner devant l’implacable bilan écologique d’Une Vérité Qui Dérange de David Guggenheim. Et si Al Gore avait été élu… ?
Quant à Jennifer Aniston, elle n’en finit plus de camper régulièrement nos écrans puisque sortait hier Friends With Money de Nicole Holofcener. 511 Parisiennes en mal de Sex And The City se sont lovées dans leur fauteuil dès la première séance de psychanalyse cinématographique… Messieurs : attention.

A noter également – et avec plaisir – le bon démarrage de U de Grégoire Solotareff et Serge Elissalde qui a su attirer 430 bambinos de la Capitale à peine le dessert digéré. En attendant les (toutes proches) vacances de la Toussaint…

Concernant les meilleures entrées France de la semaine dernière, nos Indigènes restent largement en tête avec encore 590 812 spectateurs (soient 1 425 617 entrées cumulées en deux semaines d’exploitation). Ils sont suivis d’une Meryl Streep en talons aiguilles et en forme pour Le Diable S’habille En Prada de David Frankel (419 886 entrées cette semaine). A noter l’arrivée d’un petit nouveau dans le top 3 des entrées dans l’Hexagone : Le Parfum - Histoire D'Un Meurtrier de Tom Tywker, avec 305 74 spectateurs pour sa première semaine en salles. Les adaptations littéraires ayant décidément le vent en poupe, on retrouve, en quatrième position, Le Grand Meaulnes de Jean-daniel Verhaeghe, inspiré du roman d’Alain Fournier.

La mode est à l’intellectuel mes amis…

E.G. (12 octobre 2006 – Avec Le Film Français)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter