Liban : censure d'un documentaire iranien sur les élections de 2009

dimanche 9 octobre 2011 - 13:15 | Showbizz
Le Liban a interdit la projection d'un documentaire iranien intitulé Rouge, Blanc Et Vert, qui traite de la violence dans les semaines ayant précédé l'élection présidentielle de 2009 en Iran, a annoncé dimanche la directrice du Festival international du film de Beyrouth.

Le Liban interdit d'écran un documentaire iranien, Rouge, Blanc et Vert, sur les élections de 2009


"Les autorités de la censure au Liban nous ont informés vendredi que nous devions retirer de notre programmation le film Rouge, Blanc Et Vert du réalisateur iranien Nader Davoodi", a déclaré Colette Naufal, la directrice du festival qui se tient jusqu'à jeudi.

"Et aujourd'hui (dimanche), nous avons appris que M. Davoodi ne serait pas autorisé à se rendre au Liban", a-t-elle ajouté.

Datant de 2010, le documentaire, qui devait être projeté dans le cadre de la section "Film documentaire du Moyen-Orient", traite des événements violents ayant marqué les trois semaines qui ont précédé la réélection contestée du président iranien Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009.

Les autorités libanaises n'étaient disponibles dans l'immédiat pour commenter cette information.

Le gouvernement libanais est dominé par le puissant mouvement chiite Hezbollah, un allié de l'Iran.

En juin, les autorités libanaises avaient déjà interdit la projection du film iranien Green Days, de la réalisatrice Hana Makhmalbaf, traitant des protestations contre la réélection contestée de M. Ahmadinejad.

Un haut responsable de l'ancien gouvernement libanais avait alors expliqué à l'AFP que la décision d'interdire la projection du film était intervenue à la suite d'un appel de l'ambassadeur d'Iran.

(9 Octobre 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter