Lindsay Lohan et Samy Naceri passent par la case hôpital

Tandis que l’ancienne star des productions Disney entre en cure de désintoxication, le héros de la saga Taxi, détenu à la prison de Luynes (Bouches-du-Rhônes), a été hospitalisé dans la nuit de mercredi à jeudi suite à une overdose de médicaments.

Après Drew Barrymore, Macaulay Culkin et autres confrères, Lindsay Lohan rejoint la longue liste des enfants-stars paumés. A seulement 20 ans, l’actrice vient en effet d’entrer en cure de désintoxication. Malgré son goût excessif pour la fête, la jeune fille, visiblement bien coachée par son attachée de presse, garde les pieds sur terre. Elle a ainsi déclaré par l’intermédiaire de sa porte-parole : « J’ai pris des mesures pour prendre soin de ma santé. Je vous remercie de vos bons vœux de rétablissement et vous demande de respecter ma vie privée. »

Bien qu’à l’affiche de deux productions cet hiver (The Last Show - A Prairie Home Companion de Robert Altman et Bobby d’Emilio Estevez), Lindsay Lohan fait davantage parler d’elle dans les magazines people que dans les revues de cinéma. En juillet dernier, la starlette avait été réprimandée par un producteur hollywoodien qui lui reprochait de passer trop de temps à faire la fête et pas assez sur le plateau de son film.

Samy Naceri, de son côté, ne cesse de noircir les pages fait divers. Déjà condamné à plusieurs reprises pour la consommation de produits illicites et des gestes violents, l’acteur a été placé en garde-à-vue début janvier pour l’agression du vigile d’une boîte de nuit, Le Mistral, deux jours seulement après avoir été contrôlé au volant de sa voiture sans permis de conduire. Résumons un peu ses états de fait. Le 14 décembre 2006, l’acteur a été condamné à six mois de prison ferme et 8 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Nanterre pour outrages et injures racistes envers des policiers. En avril 2005, il avait été placé en garde-à-vue à la brigade des stupéfiants de Paris, après avoir été trouvé en possession de 5 grammes de cocaïne lors d'un banal contrôle de police. Entre 2000 et 2003, M. Naceri a été condamné à quatre reprises pour des faits de violences, d'outrages, de conduite en état alcoolique et d'excès de vitesse.

Le vent semble décidément souffler contre lui puisque Samy Naceri doit prochainement passer devant la justice pour des violences commises en novembre 2005 sur un styliste de 22 ans. Lors du jugement pour son affaire d’injures à l’encontre de policiers le mois dernier, Sami Nacéri avait plaidé sa cause en expliquant : « Je reconnais les faits. Je voulais mourir. » Une source proche du dossier a néanmoins refusé de parler d’une tentative de suicide, déclarant que « son état n’inspire pas d’inquiétude ». Le comédien était d’ailleurs suffisamment vif pour insulter les policiers et le personnel soignant. Espérons que ces derniers ne portent pas une nouvelle plainte contre lui.

M.B.C. (18 janvier 2007 - Avec l’AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter