Lindsay Lohan renonce à jouer dans un film sur Charles Manson

Lindsay Lohan a renoncé à jouer dans un film consacré au psychopathe Charles Manson, a indiqué vendredi son attachée de presse en citant des problèmes d'emploi du temps, alors qu'un blog spécialisé a affirmé que l'actrice américaine avait été récusée par la production.
Fin mars, le producteur du futur long métrage Manson Girl'S avait annoncé au site internet E! Online que la comédienne de 21 ans jouerait dans ce film sur "la famille Manson", le groupe d'adeptes du gourou psychopathe en prison depuis presque 40 ans pour une série de meurtres en Californie (ouest). Vendredi, l'attachée de presse de Lindsay Lohan, Leslie Sloane, a expliqué à l'AFP que sa cliente "ne peut pas tourner ce film car elle a signé pour le film Labor Pains et la série de télévision Ugly Betty, et il y a un conflit dans les dates".
Nikki Finke, qui tient le blog "www.deadlinehollywooddaily.com", très bien informé sur les coulisses de la capitale américaine du cinéma, avait auparavant assuré que Lohan était victime de ses frasques passées. La jeune femme a fait les titres de l'actualité en 2007 pour deux arrestations en état d'ivresse au volant et un séjour de deux mois en cure de désintoxication. De la drogue avait été retrouvée sur elle.
Mme Finke a indiqué que "des gens liés au film (sur Manson) ont dit à des agents que Lohan était devenue un boulet et pas un atout, lorsqu'ils ont découvert qu'ils ne pouvaient trouver aucune actrice de renom pour lui donner la réplique". "Donc Lindsay ne va pas jouer dans ce film, mais pas pour les raisons qui circulent. Que cela soit une leçon... Mal se comporter peut vous apporter des couvertures de magazines obsédés par les célébrités, mais Hollywood ne tolèrera pas votre m... et ne devrait pas le faire", a conclu Mme Finke.

Ex-enfant star de Disney (Lolita Malgré Moi, La Coccinelle Revient) et considérée comme un grand espoir de Hollywood, Lindsay Lohan a enchaîné les revers professionnels ces derniers mois. Après ses arrestations de l'été 2007, des producteurs hollywoodiens cités sous couvert de l'anonymat par l'hebdomadaire Entertainment Weekly avaient estimé que la jeune femme était devenu un trop gros risque pour Hollywood et qu'elle avait "tué" sa carrière.

AFP - 13 mai 2008

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter