Luc Besson amène le Festival de Cannes dans les banlieues

Luc Besson serait-il passé du côté lumineux de la Force ?
Lui qui - fut un temps - était régulièrement targué de réalisateur/producteur lucratif aux dents longues n’en finit plus de surprendre par ses initiatives citoyennes.

Alors qu’on apprenait, la semaine dernière, son association avec le photographe écologiste Yann Arthus Bertrand pour le documentaire Boomerang (dont le tournage vient de commencer au Brésil), le réalisateur de Léon vient d’annoncer une initiative « surprise » à l’occasion du 60ème Festival de Cannes.

Nommée « Festival Cannes et Banlieues », l’opération aura pour but d’offrir aux habitants de 10 villes de banlieue parisienne, une projection surprise.
Luc Besson, président du Festival en 2000, a souhaité cette initiative pour « fêter le Festival et (…) proposer un cinéma différent en faisant participer les habitants à un événement d’habitude inaccessible ».

Les projections gratuites auront lieu en plein air sur un écran géant de 30 mètres et en simultanée avec Cannes, dans une des villes tirées au sort, entre le 17 et le 26 mai. Chaque soir un film différent sera présenté ainsi qu’un court-métrage retraçant les 60 ans du Festival de Cannes.

Le choix des films n’est pas connu pour le moment, mais les talents des films et les artistes des banlieues concernées seront sollicités afin de participer à cette grande fête du cinéma.

Dates et liste des villes :

Jeudi 17 mai : Saint-Denis
Vendredi 18 mai : Chanteloup-les-Vignes
Samedi 19 mai : Garges-lès-Gonesse
Dimanche 20 mai : Sarcelles
Lundi 21 mai : Vitry-sur-Seine
Mardi 22 mai : Champigny-sur-Marne
Mercredi 23 mai : Sevran
Jeudi 24 mai : Clichy-sous-Bois
Vendredi 25 mai : La Courneuve
Samedi 26 mai : Les Ulis

E.G. (24 Avril 2007 – Avec EuropaCorp et BCG)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter