Luc Besson ouvre le festival de Rome avec The Lady

jeudi 27 octobre 2011 - 22:52 | Showbizz
Le réalisateur français Luc Besson a ouvert jeudi soir le Festival International Du Film De Rome 2011 avec The Lady, une biographie du prix Nobel de la Paix birman Aung San Suu Kyi interprétée par Michelle Yeoh.



Luc Besson et la Malaisienne Michelle Yeoh, mais aussi son mari le Français Jean Todt qui a coproduit le film, ont été les premiers à défiler sur le tapis rouge du festival, qui se déroule à l'Auditorium de Rome, un complexe moderne signé de l'architecte Renzo Piano.

La cérémonie d'ouverture a été perturbée par un petit groupe de manifestants protestant contre les réductions des subventions accordées au secteur de la culture qui ont tenté de marcher sur la tapis rouge. La police a arrêté trois manifestants après en avoir appréhendé dix pour les interroger.

" Après avoir lu le scénario, j'ai pleuré et j'ai annulé tous mes engagements pendant 18 mois afin de ne pas laisser le projet à d'autres réalisateurs ", a confié Luc Besson au cours d'une conférence de presse.

Il n'a pas exclu que son film, présenté hors compétition à Rome, puisse concourir aux prochains Oscars : " Ce serait une façon de continuer à maintenir les projecteurs sur cette femme exceptionnelle ", a-t-il souligné.

The Lady se concentre sur la vie privée du Prix Nobel de la Paix, plutôt que sur sa dimension politique.

" Nous avons demandé la permission à la famille (de tourner le film) et elle nous a été accordée, un de ses fils a aussi vu le film ", a raconté Besson, ajoutant qu'il avait aussi été frappé par "le portrait du mari, l'Anglais Mickey interprété par David Thewlis, qui accepte par amour toutes les épreuves et se bat pour la liberté" de sa femme.

Pour ce film tourné en Thaïlande, Michelle Yeoh a perdu cinq kilos afin de reproduire la frêle silhouette de son personnage, mais elle a aussi appris le birman et visionné des centaines de documents d'archives pour reproduire sa démarche, " même si je ne devais pas l'imiter mais l'interpréter ", a-t-elle confié.

A l'occasion de la présentation du film à Rome, Aung San Suu Kyi a fait publier un communiqué par le festival dans lequel elle affirme que " des concepts comme la vérité, la justice et la solidarité ne peuvent pas être rejetés comme obsolètes, alors que ce sont souvent les seuls bastions qui restent entre nous et la brutalité du pouvoir ".


=> Toutes les infos sur The Lady

(28 Octobre 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter