Luc Besson 'un peu désespéré' par les 'attaques permanentes' contre lui

mardi 12 octobre 2010 - 09:30 | Showbizz
Le réalisateur et producteur Luc Besson, dont le dernier volet de la trilogie "Arthur" (Arthur 3 - La Guerre Des Deux Mondes) sort mercredi en salles, s'est ému mardi des "attaques permanentes" contre lui, faisant valoir qu'il aurait pu partir aux Etats-Unis "depuis vingt ans".

Luc Besson


"C'est une attaque permanente et assez insidieuse. Ca désespère un peu par moment, on se dit 'pourquoi on s'emmerde?' ... on finit par se demander pourquoi on reste", a déclaré Luc Besson sur Europe 1.

"Ca fait vingt ans que j'aurais pu partir aux Etats-Unis et avoir une vie bien différente, gagner plein d'argent. Mais j'aime mon pays, j'aime les gens qui sont là, j'ai monté une boite et je fais travailler beaucoup de gens toute l'année", a insisté le réalisateur du film le Grand Bleu ou de Le Cinquième Élément.

Alors que la presse économique s'est fait l'écho récemment des difficultés de sa société de production, Europacorp, qui aurait perdu 10 millions d'euros en 2009, Luc Besson a reconnu des difficultés l'an dernier, "mais une faillite, pas du tout".

"L'année dernière il y a eu une perte, ça arrive à toutes les boîtes", a-t-il indiqué, en expliquant que le secteur du cinéma, épargné les deux premières années de la crise, était en train d'être rattrapé par elle.

Arthur 3 - La Guerre Des Deux Mondes, va clore la trilogie des "Minimoys" entamée en 2006 et Luc Besson compte désormais revenir à la science fiction, avec un film en préparation à partir de janvier.

Il s'agira, a-t-il prévenu, d'un "gros film de science fiction genre Le Cinquième Élément par dix".

La préparation aura lieu en 2011, avec "un tournage en 2012 et 2013, parce que ça va être énorme et je pense qu'on l'aura (sur les écrans) en 2013 ou 2014".

=> Toutes les infos sur Luc Besson

(12 Octobre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter