Magritte du Cinéma 2014 : Le cinéma belge récompense Ernest et Célestine (Palmarès)

dimanche 2 février 2014 - 09:39 | Showbizz
Le film d'animation Ernest Et Célestine, qui raconte l'histoire d'Ernest un ours bourru mais tendre et de Célestine une petite souris espiègle, a reçu samedi le Magritte du meilleur film, la plus haute récompense du cinéma belge lors des 4èmes Magritte Du Cinéma 2014.
Le cinéma belge récompense un ours et une souris

Les deux réalisateurs belges de ce film d'animation, Stéphane Aubier et Vincent Patar, ont reçu quant à eux le Magritte du meilleur réalisateur. Benjamin Renner, co-réalisateur du film mais de nationalité française, n'a pu obtenir la récompense.

Mettre en avant le cinéma belge et développer un sentiment de fierté culturelle chez les Belges francophones est l'un des principaux objectifs de cette fête du cinéma organisée chaque année à Bruxelles.
Ernest Et Célestine, créé par la peintre et aquarelliste belge Gabrielle Vincent au début des années 1980, a été adapté au cinéma en 2012 sur un scénario de l'écrivain français Daniel Pennac.
Le dessin animé, salué par la critique et qui faisait figure de favori de ces 4èmes Magritte Du Cinéma 2014, est nommé dans la catégorie du meilleur film d'animation aux Oscars.

Palme d'Or à Cannes et grand favori des Césars français (huit nominations), La Vie D'Adèle - Chapitres 1 Et 2, d'Abdellatif Kechiche, a reçu le Magritte du meilleur film étranger.

L'acteur Benoît Poelvoorde, absent de la cérémonie, a été récompensé par le Magritte du meilleur acteur pour son rôle dans Une Place Sur La Terre de Fabienne Godet. La jeune Pauline Etienne, 24 ans, a obtenu quant à elle le Magritte de la meilleure actrice pour son rôle dans La Religieuse de Guillaume Nicloux.

Deux fois lauréats de la Palme dOr au Festival de Cannes, le réalisateur, acteur et musicien serbe Emir Kusturica s'est vu décerner un Magritte d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre.

Le Palmarès

Meilleur Film : Ernest Et Célestine
Meilleure Réalisation : Stéphane Aubier et Vincent Patar pour Ernest Et Célestine
Meilleur film flamand en coproduction : Kid de Fien Troch
Meilleur film étranger en coproduction : La Vie D'Adèle - Chapitres 1 Et 2 d'Abdellatif Kechiche
Meilleur Scénario original ou adaptation : Philippe Blasband et Anne Paulicevich pour Tango Libre
Meilleure Actrice : Pauline Etienne dans La Religieuse
Meilleur Acteur : Benoît Poelvoorde dans Une Place Sur La Terre
Meilleure Actrice dans un second rôle : Catherine Salée dans La Vie D'Adèle - Chapitres 1 Et 2
Meilleur Acteur dans un second rôle : Laurent Capelluto dans Le Temps De L'Aventure
Meilleur espoir féminin : Pauline Burlet dans Le Passé
Meilleur espoir masculin : Achille Ridolfi dans Au nom du fils
Magritte du premier film : Une Chanson Pour Ma Mère
Meilleure image : Hichame Alaouïe pour Les Chevaux De Dieu
Meilleur son : Emmanuel De Boissieu, Frédéric Demolder, Franco Piscopo et Luc Thomas pour Ernest Et Célestine
Meilleurs Décors : Véronique Sacrez pour Tango Libre
Meilleurs costumes : Catherine Marchand pour Vijay And I
Meilleure musique originale : Ozark Henry pour Le Monde Nous Appartient
Meilleur Montage : Marie-hélène Dozo pour Kinshasa Kids
Meilleur court-métrage : Welkom de Pablo Munoz Gomez
Meilleur documentaire : La Nuit Qu'On Suppose de Benjamin D'Aoust
Magritte d'honneur : Emir Kusturica

(2 Février 2014 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter