Maison close - Saison 2 : Le Retour des filles de joies de Canal + (Test DVD)

vendredi 1 mars 2013 - 16:29 | Showbizz
En octobre 2010 débarquait la dernière création originale de Canal +, Maison Close. À travers huit épisodes nous suivions le quotidien de ces filles de joie du XIXème siècle, enfermées dans leur bordel de luxe parisien, appelé "le Paradis". La série marqua les esprits avec son esthétique très léchée et sa liberté de ton nouvelle dans le secteur coincé des fictions françaises. Les filles rencontrèrent leur public, le rendez-vous était donc donné pour une seconde saison.

Deux ans et demi plus tard, le Paradis nous rouvre enfin ses portes. Nous retrouvons Rose, Vera, Hortense et les autres pensionnaires occupées à maintenir l'autogestion de la maison. Mais lorsque les difficultés se font sentir, le groupe retombe sous les jougs d'un mystérieux Mosca, qui se dit ici en tant que protecteur de ce lieu de plaisir.


Attention Spoilers

Annoncée comme la saison du changement, celle-ci tient-elle ses promesses ?
Soyons clair, du changement il y en a. L'arrivée de Mosca et sa bande à la tête du paradis,fait basculer la série dans le genre du thriller, certains personnages ont évolué (en particulier Rose) et le contexte politique se fait plus présent.
Mais tout changement n'est pas forcément bon. L'arrivée de Mosca (aussi charismatique soit-il) enlève à la série l'un de ses plus grands sujets : le statut de la femme. Alors que dans la saison 1 il n'était question que de liberté, ici les filles ne pensent qu'à une chose : se trouver un protecteur, donc retomber sous la domination des hommes. Un des meilleures exemples de ce retour en arrière est l'histoire d'amour entre Mosca et Rose. Personnage passionnant de la saison 1, nous retrouvons Rose plus indépendante que jamais en ce début de saison, mais l'attirance puis l'amour qu'elle ressentira pour Mosca lui fera prendre des mauvaises décisions, qui se répercuteront sur les filles de la maison et sur elle…


Cependant, l'arrivée de ces hommes au Paradis amène une dimension politique intéressante et qui manquait parfois à la saison 1. Le conflit qui oppose Mosca à la police des mœurs montre bien les affrontements idéologiques de l'époque. Mosca proclame sa modernité alors que l'ordre morale s'enlise dans des principes poussiéreux.
Mais heureusement tout n'a pas changé au Paradis. Dès la scène d'ouverture, on retrouve la maison en activité avec la star Vera, la douce Angèle, la colérique Bertha, la sous-macasse Marguerite et bien sûr Hortense la tenancière.
Les personnages sont depuis le début un atout de la série. Les sous-intrigues avec Vera et sa fille, Hortense et Cartel, Pauline et Angelus apportent aux épisodes une densité scénaristique intéressante. Le tout interprété par des acteurs de talent, on ne répétera jamais assez à quel point Valérie Karsenti, Jemina West et Anne Charrier sont étonnantes dans leurs rôles.
Au niveau de l'esthétique, la photographie est toujours impressionnante. Petit bémol concernant le parti pris d'allier de la musique contemporaine à certaines scènes. Au départ une bonne idée pour dépoussiérer le film à costume, elle est ici trop systématique et souvent trop envahissante. Mais heureusement ce procédé donne parfois lieu à de très belles scènes, comme le finale de la saison avec la chanson "Iron" de Wookdid.

Conclusion : Cette nouvelle saison amorce beaucoup de choses, mais les laisse souvent inabouties, heureusement, le final nous laisse sur un suspense insoutenable et un bon espoir dans la direction que semble emprunter la prochaine saison. Avec son ambiance particulière et ses acteurs de talent, la saison 2 de Maison Close réussit à être aussi passionnante que la première.
Mais surtout, malgré ses défauts, Maison Close reste une série originale, dont il faut saluer la prise de risque, en particulier au vu des autres séries françaises...


Le DVD

Concernant le DVD il n'y a pas tellement à dire puisqu'il contient uniquement les huit épisodes que compte la saison 2. Il est pourtant dommage que le coffret ne contienne aucun bonus au vu de la richesse des décors, des costumes et des acteurs.

=> Toutes les infos sur Maison Close

Floriane Coué (1er mars 2013)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter