Malcolm McDowell raconte sa rencontre avec Stanley Kubrick

vendredi 20 mai 2011 - 18:53 | Showbizz
Malcolm Mcdowell, à jamais associé au personnage d'Alex dans Orange Mécanique, a raconté vendredi sa rencontre avec Stanley Kubrick, affirmant que c'était le film If... qui avait convaincu le réalisateur de lui offrir le rôle.



L'acteur s'exprimait à l'occasion d'une "Leçon de cinéma", un des rendez-vous traditionnels du festival de Cannes.

"J'ai appris plusieurs années plus tard par sa femme, Christiane, que c'est en voyant une scène de If... (film de Lindsay Anderson qui avait fait scandale en 1968, ndlr) qu'il m'a choisi. Après l'avoir vue, il s'est tourné vers elle et lui a dit : je crois que l'on tient notre Alex", a raconté l'acteur britannique.

"Moi, j'ai rencontré Kubrick alors que j'étais en train de tourner mon troisième film, The Raging Moon, il m'a donné le livre Orange Mécanique d'Anthony Burgess et m'a dit: lisez-le et appelez-moi", a poursuivi M. McDowell. "Je l'ai rappelé en lui disant que j'avais trouvé le livre magnifique et je lui ai demandé : est-ce que vous penseriez à moi pour le rôle ? Il y a eu un silence et il a répondu: Oui", a-t-il raconté.

La veuve de Stanley Kubrick, Christiane, ainsi que le frère de cette dernière, Jan Harlan, le producteur historique du cinéaste, étaient présents dans la salle où se tenait cette "Leçon de cinéma", un exercice traditionnel à Cannes, auquel se sont déjà livrés le réalisateur italien Marco Bellocchio, Les Frères Dardenne, Quentin Tarantino et Martin Scorsese.

Malcolm Mcdowell, souvent drôle, s'est livré à un tour d'horizon de l'ensemble de sa carrière, tant au théâtre qu'au cinéma et a notamment confié que pour lui, "le plus grand acteur de cinéma qui ait jamais existé est James Cagney".

=> Toutes les infos sur Malcolm Mcdowell
=> Toutes les infos sur Stanley Kubrick

(21 Mai 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter