Marché de la vidéo : le Blu-Ray ne suffit pas...

Seul indicateur en hausse dans le secteur physique de la vidéo, le Blu-ray ne parvient pas pour autant à relever le niveau du marché français, indique le dernier baromètre vidéo, réalisé conjointement par le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et l'institut GfK.


Entre janvier et septembre 2012, neuf millions de Blu-Ray ont trouvé preneur en France, soit un million de plus par rapport à la même période l'année précédente. Le support haute définition poursuit son offensive grâce, en partie, à la démocratisation de ses prix. Pour une nouveauté, les Français déboursent en moyenne 22,59€, soit 1€ de moins qu'un an plus tôt. Les Blu-Ray de catalogue coûtent en moyenne 12,65€, contre 14,59€ en 2011.

Malgré la percée du Blu-Ray, le DVD demeure le support de référence, accaparant 66 millions des 75 millions de ventes totales. L'année dernière à la même période, les Français avaient acheté 75,44 millions de DVD. Une domination qui n'empêche pas le secteur d'être dans le rouge. Les ventes de DVD accusent une baisse supérieure à 10% par rapport au neuf premiers mois de 2011.

Cette nouvelle diminution est davantage représentative de l'état actuel du marché physique de la vidéo (DVD et Blu-Ray confondus), qui recule de 7,9% cette année.

(30 Octobre 2012 - AFP)

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine

Vos commentaires

 

    A la une