Marie Trintignant : conclusions

Deux semaines après la mort de Marie Trintignant, le rapport définitif d'autopsie a été dévoilé. L'avocat de la famille Me Georges Kiejman a indiqué jeudi à l'AFP que l'actrice a succombé suite à des coups violents portés au visage ainsi que des secousses multiples et violentes qui ont provoqué un œdème cérébral.
Le rapport définitif qui se compose de 15 pages, confirme les premières conclusions des médecins légistes peu après l'autopsie pratiquée le 1er août à Paris.
"La thèse d'une simple gifle ayant entraîné une chute fatale est incompatible avec l'éclatement des os du nez constaté par les experts et avec l'état de Marie Trintignant tel que visible sur les photos prises au terme de la première intervention chirurgicale", a déclaré Me Kiejman.
Le seul aspect qui aurait pu avoir un lien avec une éventuelle chute de l'actrice lors de son altercation avec le chanteur Bertrant Cantat serait "une ecchymose du cuir chevelu sans plaie cutanée et sans fracture du crâne que les médecins légistes ont relevée", mentionne également l'avocat.

D'autre part, son état de santé le permettant, Bertrand Cantat a été transféré en prison. Il est inculpé de meurtre par la justice lituanienne.

T.N. (14 août 2003- avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter