Marjane Satrapi nous raconte son Iran dans un film vrai, moderne et fort.

Un film d'animation en compétition de la Sélection Officielle ? Un film d'animation en Noir & Blanc adapté d'une bande dessinée populaire en compétition de la Sélection Officielle ?!? Interesting…
Ceux qui connaissent d'ores et déjà le travail de Marjane Satrapi ne seront pas étonnés de ce choix. Les autres tomberont très vite sous le charme de Persepolis version grand écran : fresque animée autobiographique tirée de la splendide et émouvante BD de Satrapi, dans laquelle elle retrace l'histoire de sa famille en Iran.

Une fois les lumières éteintes, la superbe machine de Satrapi et Vincent Paronnaud se met immédiatement en branle, et on plonge dans l'univers onirique de la jeune Marji. De l'Iran d'hier et d'avant-hier à celui d'aujourd'hui ; de la petite fille révolutionnaire à la femme aspirant au bonheur ; de la grande à la petite histoire, … Satrapi et Paronnaud promènent, avec pudeur, leur crayon de talent à travers Mémoire et Sentiments. Pas de sermon, juste des émotions brutes (positives ou négatives) et une désarmante nostalgie.

Tour à tour touchante, agaçante ou drôle, Marji traverse la vie tel un bulldozer à émotions. On en tombe à genoux. Danielle Darrieux, Catherine Deneuve et Chiara Mastroianni ne s'y sont d'ailleurs pas trompé et ont mis leurs voix au service de ce film vrai, moderne et fort.
L'écho à la situation géopolitique actuelle est, bien sûr, retentissant dans la salle obscure, pourtant, on ne voudrait retenir que la beauté et l'humour de l'œuvre.

Présenté mercredi aux festivaliers, Persepolis a reçu un accueil plus que chaleureux et bénéficie déjà d'un buzz croissant sur la Croisette.
Vous voulez notre avis ? Il ne l'a pas volé. Et si dimanche, …

Eléonore Guerra (Cannes, le 25 Mai 2007)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter