Martin Scorsese : la septième sera-t-elle la bonne ?

Après les prix de la critique de New York & Los Angeles, les Critics Choice Awards (voir article du 13 décembre 2006) et en attendant les Oscars qui clôturent la saison, ce sont les Directors Guild of America’s award qui font parler d’eux aujourd’hui.

Sans surprise, Martin Scorsese est nommé meilleur réalisateur pour Les Infiltrés, remake musclé du polar hong-kongais Infernal Affairs. C’est la septième fois que le réalisateur reçoit cet honneur depuis Taxi Driver. Ses concurrents sont en revanche tous des nouveaux venus.

Les cinq films nommés coïncident exactement avec la sélection faite la semaine dernière par la Producers Guild of America. Qui plus est, tous les films à l’exception de The Queen ont reçu des nominations de la Screen Actors Guild (SGA) pour l’ensemble du casting.

Les grands absents de la DGA sont Clint Eastwood (Lettres De Iwo Jima et Mémoires De Nos Pères), Paul Greengrass (Vol 93), Alfonso Cuaron (Les Fils De L'Homme), Todd Field (Little Children), Pedro Almodovar (Volver) et Guillermo Del Toro (Le Labyrinthe De Pan). Eastwood avait remporté le DGA award et l’Oscar du meilleur réalisateur il y a deux ans pour Million Dollar Baby.

Les nominations :
Alejandro González Inárritu pour Babel (Paramount Vantage)
Bill Condon pour Dreamgirls (Paramount)
Martin Scorsese pour Les Infiltrés (Warner Bros)
Jonathan Dayton et Valerie Faris pour Little Miss Sunshine (Fox Searchlight)
Stephen Frears pour The Queen

Le réalisateur de Dreamgirls, Bill Condon, a confié au Daily Variety que sa nomination était probablement liée à la reconnaissance des minorités ethniques dans l’industrie cinématographique.

Stephen Frears, interviewé à Vienne où il est en tournée promotionnelle pour The Queen, note que l’attention faite au détails dans le film semble être payante. « C’était un film très délicat à faire étant donné qu’il s’agit de célèbres personnalités historiques. »

Scorsese, nommé il y a deux ans pour Aviator, a quant à lui déclaré : « C’est un grand honneur de recevoir cette reconnaissance de mes confrères (…). Je suis très heureux de cette nomination, qui reconnaît avant tout le travail de l’ensemble d’une équipe. » En dépit de toutes ses nominations, Martin Scorsese n’a jamais remporté le DGA (ni l’Oscar du meilleur réalisateur). Il a en revanche reçu le Prix d’honneur de la DGA pour l’ensemble de sa carrière en 2003.

Le président de la DGA, Michael Apted, a confié aux journalistes : « La sélection était difficile cette année car il y avait au moins dix films pour lesquels je souhaitais voter. » L’an passé, les DGA awards, qui existent depuis 58 ans, ont récompensé Ang Lee pour son drame Le Secret De Brokeback Mountain.

Les résultats des votes des 13 400 membres de la DGA seront annoncés le 3 février au Century Plaza Hotel de Los Angeles. Les nominations de la DGA pour la télévision auront quant à elles lieu aujourd’hui et demain.

M.B.C. (10 janvier 2007 - Avec Variety)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter