Mel Gibson a eu un accident de voiture

lundi 16 août 2010 - 23:30 | Showbizz
L'acteur-réalisateur australo-américain Mel Gibson est sorti indemne d'un accident léger, dimanche soir, après avoir perdu le contrôle de sa Maserati sur une route de Malibu, à l'ouest de Los Angeles, a-t-on appris auprès des autorités.
L'accident, qui n'a impliqué aucun autre véhicule, est survenu vers 20H35 locales sur une route vallonnée. "Pour une raison inconnue, Mel Gibson a braqué vers la droite et s'est écrasé sur les rochers du bas-côté", a expliqué la police des routes californiennes (CHP) dans un communiqué.

Mel Gibson

"M. Gibson a fourni toutes les informations nécessaires aux officiers sur le lieu de l'accident, a fait une déposition et a été raccompagné chez lui par un ami", précise la CHP.

"Son véhicule a été remorqué. La conduite sous l'emprise de l'alcool ou de drogues a été écartée", poursuivent-elle.

L'acteur de 54 ans avait défrayé la chronique en 2006, après avoir été arrêté au volant de sa voiture avec un taux d'alcoolémie une fois et demie supérieur à la limite autorisée. Il avait été condamné à trois ans de mise à l'épreuve et 1.300 dollars d'amende, après être entré en cure de désintoxication.

Son arrestation s'était doublée d'un scandale, l'acteur ayant proféré à cette occasion plusieurs insultes antisémites, pour lesquelles il s'était ensuite excusé.

Ces dernières semaines, Mel Gibson a eu de nouveaux démêlés avec la police, qui a ouvert une enquête pour des violences conjugales présumées à l'encontre de son ancienne compagne Oksana Grigorieva.

=> Toutes les infos sur Mel Gibson

(16 août 2010)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter