Mel Gibson, nouvelle polémique avec Regal !

Le réalisateur-producteur et co-distributeur, Mel Gibson, a porté plainte auprès du tribunal de Los Angeles contre Regal Entertainment Group, la plus grande chaîne de cinémas aux Etats-Unis. Géante, Regal regroupe plusieurs exploitants de salles de cinéma, et compte plus de 6,119 écrans répartis dans plus de 500 localités américaines.

Icon Distribution, société détenue par Mel Gibson, associée à la société Newmarket se chargeant de la distribution en salle aux Etats-Unis, demande à Regal, la somme de 40 millions de dollars. Motif de l’accusation : la société attaquée n’a pas respecté un contrat prévoyant le reversement de 55 % des recettes pour le film La Passion Du Christ. Elle aurait décidé en mai de ne reverser que 34 % des recettes. Rappelons que les recettes totales s’élevaient au 31 mai à près de 370 millions de dollars. Le film (on se souvient de la polémique que sa sortie avait engendrée en fin février) est considéré comme l’un des plus gros succès au box-office au niveau mondial.

Il semblerait que Regal soit habitué à ce genre de complications avec les distributeurs indépendants. Les négociations sont plus difficiles pour les petits studios pour des raisons économiques et pour des succés moins attendus, comparés aux grands studios.
Pourtant dans le cas de l’affaire Icon/Newmarket et Regal, un accord avait été entendu : Regal acceptait de payer la société détenue de Mel Gibson et Newmarket selon les « studio terms ». Et pour l’appelant en justice, les 55 % étaient légitimes. Mais pour les accusés « studio terms »ne signifiaient pas ce pourcentage et pouvait descendre à 40%.

Ce n’est pas la première fois que la plus grande chaîne de cinémas, Regal, se retrouve poursuivi par un distributeur indépendant. En effet, lorsqu’elle prévoit la sortie moyenne d’un film et que celle-ci devient exceptionnelle, les termes doivent souvent se renégocier et les litiges sont fréquents… Rappelez-vous le Projet Blair Witch, au budget si réduit, produit par Artisan Entertainment, qui devient un succès raflant des recettes de plus de 140.5 millions de dollars. Malheureusement, « Blair Witch » n’y avait pas trouvé son compte…

N.F.(09 juin 2004 avec Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter