Michael Douglas ne signera pas la pétition en faveur de Polanski

vendredi 14 mai 2010 - 18:45 | Showbizz
Michael Douglas a annoncé vendredi qu'il ne signerait pas la pétition initiée par Bernard-Henri Levy en faveur de Roman Polanski, assigné à résidence en Suisse et dont la justice californienne demande l'extradition pour des relations sexuelles avec une mineure.
"J'admire infiniment Roman que je connais, mais c'est un problème qui doit être vraiment affronté de façon interne. Je crois que ce ne serait pas juste pour moi en tant qu'Américain de signer une pétition pour quelqu'un qui a violé la loi", a déclaré l'acteur américain interrogé par la radio française RTL.


"Il s'est échappé, en quelque sorte et c'est quelque chose de judiciaire", a dit Michael Douglas
"J'habitais à Los Angeles à l'époque où tout ça s'est passé, je crois que si Roman regarde un peu en arrière, on l'a mal conseillé à l'époque", selon l'acteur présent à Cannes pour Wall Street : L'Argent Ne Dort Jamais.

Il a également dit respecter Bernard-Henry Levy qu'il connait personnellement: "C'est quelqu'un qui parle très bien".

"C'est trop difficile pour moi, je ne pourrai pas signer", a-t-il conclu.

Poursuivi aux Etats-Unis en 1977 pour des relations sexuelles avec une mineure de 13 ans, Roman Polanski affirme avoir conclu à l'époque, après 42 jours en prison, un accord avec la justice et avoir été contraint à l'exil en France après une volte-face du juge.

Arrêté sur mandat international le 26 septembre 2009 à son arrivée à Zurich pour un festival de cinéma, il a été libéré le 4 décembre sous caution et assigné à résidence dans l'attente de son éventuelle extradition.

L'intellectuel français Bernard-Henri Levy est à l'origine de nombreuses initiatives pour défendre Roman Polanski.



© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter